PARTAGER

SHAFAQNA- Ce qui suit fait partie du livre La Dernière Mission Divine, par Sayyed Mujtaba Musavi-Lari, sélectionné par SHAFAQNA.

En ce qui concerne la cosmogonie, l’hypothèse la plus célèbre est celle de Laplace. Selon cette hypothèse, le système solaire proviendrait d’une nébuleuse primitive entourant comme d’une atmosphère un noyau fortement condensé d’une température très élevée, et tournant d’une seule pièce autour d’un axe passant par son centre.

À lire aussi : Le Coran et la Science

Le refroidissement des couches extérieures, joint à la rotation de l’ensemble, aurait engendré dans le plan équatorial de la nébuleuse des anneaux successifs qui auraient donné les planètes et leurs satellites, tandis que le noyau central aurait formé le soleil, par condensation en un de ses points, la matière de chacun de ces anneaux aurait donné naissance à une planète qui, par le même processus, aurait engendré, à son tour, des satellites.

Bien, que certaines notions de cette hypothèse aient été contestées, à la suite d’autres découvertes et recherches, les savants sont d’accord pour dire que à l’origine de la genèse, la terre et les cieux composaient une masse unie à l’état gazeux, et se sont séparés à la suite d’un processus. Depuis des siècles, le saint Coran évoque cette idée:

« Il s’est établi ensuite vers la création du ciel qui était alors une fumée gazeuse » (1)

Et encore,

«Les mécréants n’ont ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Nous les avons ensuite séparés, et nous avons créé, à partir de l’eau, toute chose vivante. Ne croient-ils pas? » (2)

À lire aussi : Qu’est-ce le Monothéisme?

George Gamow, le célèbre astrophysicien soulève ce point important (3) : “Le soleil, cet astre producteur et émetteur d’énergie est constitué de gaz condensables.

C’est le soleil qui a émis les gaz dont le refroidissement a donné naissance aux planètes. Comment et par l’intervention de quelle main mystérieuse, cette masse torride et éruptive s’est-elle formation? Qui a fourni les matières nécessaires pour sa formation? Ces questions que l’on se pose, quant à la formation de la lune et d’autres planètes de notre système solaire, constituent la base fondamentale des hypothèses cosmogoniques. Ce sont des énigmes qui ont préoccupé les savants et les astronomes.

Janse, le grand savant anglais, à son tour, a lancé l’hypothèse suivante (4) : “Des milliards d’années auparavant, au cours du passage d’une “étoile” à proximité de notre soleil, une immense nébuleuse se répandit à l’intérieur de cette planète, à la suite de quoi une masse de matière se forma et se dégagea de notre soleil. Celle-ci prit ensuite la forme d’une longue cigarette, puis elle se divisa.

À lire aussi : Comment créature peut imaginer son Créateur?

Et enfin, au cours d’un processus, les parties les plus grandes donnèrent naissance aux planètes gigantesques, et d’autres parties aux plus petites. Référons, une autre fois, à la notion coranique concernant la cosmogonie où il fait allusion à la “fumée gazeuse”, et au processus de la séparation des cieux et de la terre, mentionné plus haut. La révélation de ces mystères, à l’époque d’obscurantisme, et l’affirmation scientifique de données coraniques à nos jours, ne signifient-ils pas que le Coran a pris sa source de l’Omniscience divine?


Notes :

  1. Le Coran, 41:11.
  2. Le Coran, 21:30.
  3. G. Gamow, “L’Histoire de la Terre”, p. 43.
  4. Janes, “L’Astronomie sans téléscope”, p. 83.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here