PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : Le directeur de la fondation Imam Al Khoeï (Dieu soit satisfait de lui) à New York ; Cheikh Fadel Al Sahlani : « Le premier congrès international est une étape historique enregistrée dans l’histoire, et sans les deux sanctuaires saints d’Al Hussein (p) et d’Al Abbas (p) en tant qu’organisateur et participant, le succès ne sera pas au rendez-vous ».

Ceci est venue lors d’une interview du réseau mondial Al Kafeel, Cheikh Al Sahlani a ajouté : « Le congrès organisé dans le bâtiment de l’ONU en collaboration avec les deux sanctuaires saints Al Husseiniya et Al Abbassiya en plus de la fondation Imam Al Khoeï et l’Alliance des recherches et le patrimoine à New York, est un événement historique, où les musulmans de toutes origines et différences religieuse sont réuni dans le même lieu pour discuter et présenter ce qui est possible pour le développement de la société musulmane ».

Ajoutant : « Cet événement n’aurait pas vu le jour et la réussite sans la participation des deux sanctuaires saints, car ils ont un impact dans les cœurs des musulmans en général et les adeptes d’Ahl Al Bayt (p) en particulier, car l’imam Al Hussein (p) n’était pas que pour les musulmans mais sa réforme était pour la nation de son grand-père et celle du monde entier ».

À lire aussi : Les deux drapeaux de l’imam Al Hussein (p) et de son frère Al Abbas (p) flottent à New York

Poursuivant : “Par conséquent, les personnes appartenant à d’autres religions apprécient ce nom et ce statut, spirituellement, intellectuellement et culturellement, et sont touchées par celui-ci. Leur amour à l’imam Hussein (que la paix soit sur lui) est indescriptible et était la source du succès du congrès portant le symbole des deux sanctuaires saints’’.

Montrant : « Tous les commentaires étaient positifs, et louant au congrès, ses activités, ses recherches et aux organisateurs.”

Il a ajouté: “Il est vrai que la conférence a eu lieu, mais la mise en œuvre des plans futurs nécessite des efforts intensifs, et nous travaillerons en coopération avec les deux sanctuaires saints pour étudier les résultats de ce congrès et de ses opérations.”

Mentionnant : “Le travail après la fin du congrès comprend deux parties, la première consiste à adopter les résultats du congrès et à passer de la théorisation à l’application, et la seconde consiste à réfléchir et à planifier une seconde édition du congrès, dont on espère qu’elle sera plus forte en termes des propositions et de participation’’.

Il a conclu: “Notre ambition est que Najaf et Karbala est le rôle principal pour élever les enseignements de Dieu Tout-Puissant.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here