Le Chiisme répond: Quelle est la position de l’Islam sur l’utilisation d’armes nucléaires, chimiques et de destruction massive en temps de guerre et dans des conditions similaires ?

by Pey Bahman Z
Islam, Saint Coran, Prophète Muhammad (P)

SHAFAQNA – Du point de vue de l’éthique islamique, la production, le stockage et l’utilisation des armes nucléaires sont strictement interdites en raison des dégâts massifs et de long terme qu’elles occasionnent. Car, ceci va à l’encontre de la dignité inhérente à l’être humain et est en conflit avec la Justice. Par ailleurs, ces armes menacent la liberté, la sécurité, la justice et la paix mondiales; et c’est l’une des manifestations de l’Isrâf (gaspillage), qui sont tous deux des péchés majeurs pour lesquels le Saint Coran a promis une punition divine. Le Prophète de l’Islam, que Dieu le bénisse et lui accorde la paix, interdisait strictement les méthodes injustes et déloyales dans les guerres. Il refusait systématiquement l’utilisation des armes qui causaient des pertes humaines inutiles et interdisait explicitement leur utilisation. Il interdisait également de lancer du feu au camp ennemi ou le recours à l’empoisonnement de son adversaire.

Certaines recommandations religieuses sont présentées sous une forme générale qui restent, pourtant, valables et applicables dans tous les temps et tous les lieux. Bien que la question des armes nucléaires n’ait pas été soulevée au début de l’Islam sous sa forme actuelle, la position de notre religion peut être appréhendée à travers les verset infaillibles du Saint Coran et des hadiths authentiques. L’utilisation des armes nucléaires est une injustice évidente étant donné qu’elle affecte les civils, les femmes et les enfants, les personnes âgées, les villes, l’environnement et les animaux. Elle est fortement condamnée par la conscience et la raison humaines au même titre que par la religion1. Par ailleurs, l’utilisation de ces armes, menaçant la liberté, la sécurité, la justice et la paix mondiales, implique une punition divine 2.

De plus, le Saint Coran conseille clairement de traiter l’ennemi avec justice et d’éviter l’oppression ! La haine de nos ennemis ne doit pas nous inciter à les opprimer en retour3. Mettre le feu aux soldats ennemis, en plus d’être contre la dignité inhérente à l’homme4, est l’un des cas que le Prophète (P) a absolument interdit, même pour les animaux5.

Il est vrai que la défense de soi-même est légitime et que le stockage du matériel militaire pour effrayer l’ennemi a un effet dissuasif6, mais selon les enseignements religieux, le but ne justifie pas les moyens7. Autrement dit, pour remporter la victoire et progresser, ce qui est un bon objectif, on est pas permis d’adopter des méthodes inhumaines.

À lire aussi: Le Chiisme répond: Quel est le sens de la pratique d’al-Tawassol auprès d’Ahl al-Bayt (AS) et pourquoi les chiites y croient-ils ?

Logiquement, lorsque l’utilisation des armes nucléaires et de destruction massive sont interdites en toutes circonstances, les posséder serait inutile car elles n’ont pas d’effet dissuasif pour l’ennemi. En plus, dépenser de l’argent pour leur production et leur stockage sera un type de gaspillage (Isrâf), lequel est considéré comme l’un des grands péchés8.

Selon des hadiths, le Prophète Muhammad (P) interdisait strictement les méthodes injustes et déloyales dans les guerres et refusait surtout d’utiliser des armes qui causaient des pertes humaines inutiles. Il interdisait également de lancer du feu au camp ennemi disait à ce sujet : “Ne brûlez pas les palmiers, ne les noyez pas, ne coupez pas les arbres fruitiers et ne brûlez pas les récoltes”9. “Ne punissez pas (votre adversaire) par le feu, car personne ne punit par le feu sauf Dieu”10. Le Prophète de l’Islam a, également, interdit toute emposonnement (empoisonnement de l’eau ou des personnes) dans les terres ennemies11. Sur cette base, presque tous les juristes islamiques ont considéré comme interdit l’empoisonnement de la partie adverse. Lorsque le recours à tout poison est interdit, il est clair que l’utilisation des armes nucléaires, qui sont beaucoup plus dangereuses et terrifiantes, est interdite selon l’Islam.

Donc, si la préparation civile et militaire est nécessaire pour dissuader l’ennemi, elle ne justifie pas, pour autant, l’usage des méthodes injustes. Du point de vue de l’éthique islamique, la production, le stockage et l’utilisation des armes nucléaires sont strictement interdites en raison des dégâts massifs et de long terme qu’elles occasionnent. Car, ceci va à l’encontre de la dignité inhérente à l’être humain et est en conflit avec la Justice. Par ailleurs, ces armes menacent la liberté, la sécurité, la justice et la paix mondiales; et c’est l’une des manifestations de l’Isrâf, qui sont tous deux des péchés majeurs pour lesquels le Saint Coran a promis une punition divine12.

 

Notes:

  1. Sourate 11:18.
  2. Sourate 2:205-206.
  3. Sourate 5:8.
  4. Sourate 17:70.
  5. Majlisi, Muhammad Baqir, Bihar ul-Anwar, Beyrouth, Dar al-Ehya, 1982, v.61, p.244.
  6. Sourate 8:60.
  7. Sayed Radhi, Nahj al-Balagha, Qom, Hijrat, 1993, sermon 126, p.183.
  8. Sourate 10:83 et Sourate 40:28.
  9. Muhammad b. Ya‘qûb al-Kulaynî, al-Kafi, Téhéran, 1986, v.5, p.29.
  10. Majlisi, Muhammad Baqir, Bihar ul-Anwar, Beyrouth, Dar al-Ehya, 1982, v.61, p.244.
  11. Al-Hurr al-‘Amili, Wasa’il al-Shi’a, Qom, Institut Al al-Bayt, 1988, v.15, p.62.
  12. Sourate 2:205-206.

www.shafaqna.com

 

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.