Le Chiisme répond: Quelle est la philosophie de la Ziyârat chez les chiites?

by Pey Bahman Z
Islam, Le Chiisme répond, Ziyârat, chiites

 SHAFAQNA – La Ziyârat (pèlerinage) est l’un des actes conseillés dans l’Islam et, tout au long de l’histoire, les musulmans y ont attaché une importance particulière. Elle revêt une telle importance dans la culture chiite que cette pratique est devenue l’une des caractéristiques et des symboles du chiisme. Compte tenu de la position spirituelle du Prophète (P) et des Imams (AS), ainsi que de la volonté de Dieu concernant la présence des moyens et des intermédiaires, la Ziyârat du Prophète et des Imams occupe une place importante chez les chiites. Par ailleurs, contrairement à l’avis des wahhabites, c’est un acte religieux effectué dans le but de bénéficier de l’être humain parfait et des successeurs de Dieu sur la Terre, afin d’atteindre la connaissance divine, le bonheur et le salut.

La Ziyârat est un acte d’adoration signifiant se déplacer pour rendre visite à des chefs religieux, à des personnes pieuses ou effectuer le pèlerinage à leur mausolée ou à des endroits saints, pour les vénérer et pour obtenir de la grâce. La visite des tombes, que ce soit celle des Infaillibles (AS) ou des personnes pieuses, est réalisée avec l’intention de les honorer et de les saluer1.

La Ziyârat est l’un des actes conseillés dans l’Islam et, tout au long de l’histoire, les musulmans y ont attaché une importance particulière2. Cet acte d’adoration a une place particulière parmi les chiites apportant de nombreux effets spirituels et récompenses. Elle revêt une telle importance dans la culture chiite que cette pratique est devenue l’une des caractéristiques et des symboles du chiisme.

Contrairement à la plupart des musulmans, un petit groupe sunnite (Wahhâbîtes) a considéré comme Harâm (interdit) la visite des tombes des Prophètes, des Imams (AS) et des Saints et ses érudites ont semé des doutes sur cette pratique. Ces doutes ont amené les érudits chiites et sunnites à répondre et à défendre la légitimité de la Ziyârat.

À lire aussi: Le Chiisme répond: Comment l’Imam Sajjad (AS) a-t-il pu prendre le relais après le martyre de son père ?

L’un des arguments les plus importants des chiites concernant la Ziyârat est cette réalité que l’homme connaît une nouvelle vie après son décès et qu’il n’est pas complètement anéanti par la mort. Par ailleurs, toutes les religions considèrent que l’homme est destiné à l’éternité et non à la mortalité, donc quand la mort vient, elle ensevelit uniquement le corps humain alors que son âme est vivante et transférée à un endroit plus élevé. Donc, selon le chiisme, l’accès aux Imams (AS) n’est pas coupé avec leur mort et il est toujours possible d’établir une relation spirituelle avec eux. C’est pourquoi, ils s’adressent à eux dans les livres de pèlerinage avec ces termes : “Je témoigne que tu me vois ici, que tu m’entends et que tu réponds à mes salutations”3.

Un deuxième argument est que, pour les chiites, la ziyârat des Infaillibles (AS) est un signe de fidélité à leurs chefs religieux et de vénérer leur Wilâya. Car de ce point de vue, le Prophète (P) et les Imams (AS) exercent leur Wilâya même après leur décès et que leur sunna sera suivie jusqu’au jour de la résurrection. Le troisième argument est fourni dans ce verset coranique: “Ô les croyants! Craignez Dieu, cherchez le moyen de vous rapprocher de Lui et luttez pour Sa cause. Peut-être serez-vous de ceux qui réussissent!”4 S’appuyant sur ce verset, les chiites sont convaincus qu’ils devraient placer ceux qui possèdent un statut privilégié auprès Dieu comme intermédiaires entre eux et leur Créateur. Et puisque le chiisme considère le Prophète (P) et les Imams (AS) comme des manifestations d’attributs divins et des exemples de l’homme parfait et supérieur, il croit que pour se rapprocher de Dieu et acquérir des connaissances, il faut supplier les meilleures personnes au monde, c’est-à-dire le Prophète et les Imams; et cet objectif s’acquiert en effectuant une ziyârat avec clairvoyance.

Finalement, compte tenu de la position spirituelle du Prophète et des Imams (AS), ainsi que de la volonté de Dieu concernant la présence des moyens et des intermédiaires, la Ziyârat du Prophète et des Imams occupe une place importante chez les chiites. Par ailleurs, contrairement à l’avis des wahhabites, c’est un acte religieux effectué dans le but de bénéficier de l’être humain parfait et des successeurs de Dieu sur la Terre, afin d’atteindre la connaissance divine, le bonheur et le salut.

Notes:

  1. Sâhib al-Jawâhir, Muhammad Hasan, Jawâhir al-Kalâm, Beyrouth, 1943, v.35, p.430.
  2. Muhammad-Ali al-Tahanvi, l’un des célèbres érudits hanafites, s’exprime ainsi sur la Ziyârat: “Quand quelqu’un meurt, son âme devient libre et va dans un monde plus vaste, et elle continue son ascension dans l’autre monde. Pendant le pèlerinage, puisque le pèlerin va vers la tombe du Saint, il profite de son ampleur et sa perfection s’en trouve accrue. Visiter les tombes des Prophètes et des Saints donnera beaucoup de lumières au pèlerin. Ceci est vu et témoigné par ceux qui ont de la clairvoyance”. (Al-Tahanavi, Muhammad-Ali, al-Kashaf al-Istelâhat al-fonoun wa al-Ulum, Beyrouth, v.2, p.1082)
  3. Qomi, Abbas, Mafatih al-Janan, La Ziyârat de l’Imam Reza (AS), Dar al-Irfân, 2009.
  4. 5:35.

 

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.