PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Loin des pistes d’escrime où sa cuirasse de championne est rarement transpercée, et à des milliers de kilomètres de l’Amérique « trumpienne » dont elle a défié magistralement l’islamophobie d’Etat, Ibtihaj Muhammad, la première athlète américaine voilée à concourir aux Jeux Olympiques, et mieux encore, à en ressortir médaillée à Rio, est allée se ressourcer en Terre sainte.

À lire aussi: L’obligation du Hajj pour tout “mokallaf”

Irradiant de bonheur au cours d’un Hajj purificateur et fédérateur qu’elle effectuait pour la première fois de sa vie, cette épéiste de talent qui fait mouche dans tout ce qu’elle entreprend, y compris en créant la marque de vêtements modestes « Louella », a souhaité partager son émotion avec ses nombreux fans. Une émotion indescriptible, au-delà des mots.

À lire aussi: Nike commercialise son premier hijab Spécial sport

Parmi les temps forts qui ont rythmé son existence déjà bien remplie, l’accomplissement du grand pèlerinage à La Mecque est sans conteste le moment le plus mémorable qui soit, qu’elle gardera à jamais gravé dans son cœur et sa mémoire.

Imprégnée de cette atmosphère unique, emplie d’une intense ferveur religieuse, elle a accompagné ses photos et vidéos postées sur Twitter de ce message, le 21 août dernier : « Les mots ne peuvent pas exprimer le bonheur que j’éprouve en ce moment, alors que j’ai la grande chance de pouvoir passer mes vacances à La Mecque. Que les efforts du Hajj soient acceptés et j’espère qu’Allah vous permettra d’y prendre part bientôt ! EID MUBARAK. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here