PARTAGER

SHAFAQNA – via WikiShia et Hajij : La démolition d’al-Baqī’ (arabe: تخریب البقیع) fait référence à l’événement de la démolition des tombes historiques et religieuses et des sanctuaires du cimetière d’al-Baqi par les wahhabites de l’époque contemporaine. La démolition d’al-Baqi ‘a été suivie de protestations sérieuses dans les pays musulmans, y compris l’Iran. Les wahhabites ont détruit des lieux et des tombes à al-Baqi à deux reprises, une fois en 1220 / 1805-1806 et la deuxième fois en 1344/1926. De nos jours, beaucoup de Shi’as tiennent des rassemblements, se souvenant de l’événement et du deuil le 8 du mois de Shawwal chaque année, connu sous le nom de Yawm al-Hadm (Jour de la démolition).

Al Baqi’, le cimetière sacré et islamique à Médine où sont enterrés les plus grandes figures de l’Islam, souvent appelé Janna al-Baqî`, désigne le cimetière situé à Médine à l’angle sud-est de la mosquée du saint Prophète(s) :

Une place qui contenait une fois des arbres et plusieurs racines, et autre fois des sculptures étendus à terre, mais aujourd’hui !

 

À lire aussi: Janna al-Baqî avant la destruction

 

Une place lumineuse et valeureuse située dans l’enceinte de la Médine, où sont enterrés des milliers de compagnons du noble prophète(p), des grandes érudit d`Islam et surtout la famille de Prophète(p) avec quatre Imam de descendants direct de Prophète et peut être Fatima-Zahra(p).

La porte de Baqî s’orientait vers la mosquée du Prophète (pbsl). Nul doute, l’envoyé de Dieu entrait dans le cimetière par cette porte. L` emplacement est sacré, il y avait des mausolées, des tombes bien respecte et distingue, où des rénovations furent s`effectuait au fur et à mesure.

 

À lire aussi: Un récit de la façon dont les chiites interagissent avec le noble Baqi’

 

La destruction des lieux saints, cimetières, des mausolées de la Mecque, de Médine  a été commencé au tout début des 19 ères siècle puis au début 20e siècle et ça continue de nos jours.

La série des destructions d’une bonne partie de la mémoire de l’islam avait bien commencé à Médine au cimetière d’Al- Baqî qu`ils ont complètement rasé, à l’époque, sans considération aucune pour leur ancienneté, mémoire de l’Islam, sous le prétexte que ces monuments encourageaient à l’adoration des tombes, et donc au polythéisme, alors que ce n`est l`intention d`aucun pèlerin.

Ainsi sur cette lecture complètement fausse du concept de la visite pieuse (Ziyarat), et plus généralement de l’Islam (une regarde superficielle), qu’ils ont réduit à néant plus de 1300 ans de culture islamique. (Ces dernières années la même doctrine a procédé à la désacralisation et la profanation de mausolées des Prophètes (as), des compagnons, des descendants du Prophète(p) en Syrie et en Iraq.

 

À lire aussi: Le Pèlerinage dans les années trente

 

Une liste partielle de la démolition des tombes et des sanctuaires :

  • AlMuala, cimetiere à la Mecque
  • La tombe de Hawa(Eve) p, a Jiddah
  • La tombe du père du prophète(p) à  Medina
  • La mosquée de Salman à Médine
  • La mosquée de Rajat ash-shams à Médine
  • La maison du prophète(p) ; où il a vécu tout au début après l’émigration à  Médine
  • Le quartier de Banu-Hachim à Médine
  • La maison de Hamza(p) et sa tombe a Ouhoud + celles des martyres
  • La maison de Zayd ibn argham (la premier maison d`islam, les rencontres secrets du saint Prophète (p) avec  ses nobles compagnons, au début, à la Mecque).
  • La maison de Dame Khadija(P) à la Mecque

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here