PARTAGER

SHAFAQNA – AlKafeel : En ce jour du 17ème mois du Ramadan, nous rappelons la grande bataille de Badr qui est l’une des plus grandes et des plus célèbres batailles de l’Islam et ceux qui y ont participé ont bénéficié d’une distinction spéciale parmi les musulmans.

La bataille de Badr fut aussi la plus horrible des autres batailles, le premier procès des musulmans, et celui qui se déroula avec véhémence entre le Saint Prophète (les prières d’Allah soient sur lui et sa sainte Famille) et les athées de Quraysh.

Dieu Tout-Puissant déclare à propos de l’épreuve des Musulmans: {Tout comme votre Seigneur vous a fait sortir de votre maison avec la vérité, même si une partie des croyants étaient sûrement opposés; Ils se disputaient avec vous au sujet de la vérité après que cela soit devenu clair, et ils s’en allaient comme s’ils étaient menés à la mort pendant qu’ils le voyaient.} (8: 5-6).

Cette bataille a eu lieu dix-huit mois après l’immigration du Saint Prophète (les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte Maison) à Madinah et l’Imam Ali (la paix soit sur lui) avait vingt-sept ans.

Les athées de Quraysh ont insisté pour mener cette bataille, car ils étaient plus nombreux que les musulmans, mais parmi eux, il y avait des hommes clairvoyants qui n’ignoraient pas les conséquences de cette bataille, y avaient participé à contrecœur, avaient été contraints à la bataille seulement leurs pairs. Le Messager d’Allah a également averti son armée de ne pas les combattre, en disant: Ils défient seulement leurs pairs. Par conséquent, la première personne qui a été envoyée pour les combattre était Imam Ali (que la paix soit sur lui) et son compagnon était Walid ibn `Utbah, un homme courageux et vaillant, mais il a été tué par l’Imam Ali (paix soit sur lui). Un combat court. Al-`As ibn Sa`id ibn al-` As était un homme de courage et d’horreur. Pour cette raison, personne n’était prêt à le combattre. Lui aussi a été tué par l’Imam Ali (que la paix soit sur lui).

Hanthalah ibn Abi-Sufyan a aussi combattu l’Imam Ali (que la paix soit sur lui) mais il a été tué. Imam Ali (la paix soit sur lui) blessé ibn `Adi, aussi. Puis, Nawfal ibn Khuwaylid, qui était hautement estimé et obéi par les gens de Quraysh, est entré dans la bataille. Nawfal était très intelligent et un faiseur de malice et celui qui avait attaché Abu-Bakr et Talhah avec une corde et les avait torturés jusqu’à ce qu’il les libère avec la médiation des autres.

Une fois que le Messager d’Allah a découvert que Nawfal avait pris part à cette bataille, il a levé les mains en prière, disant: Ô Seigneur, éradique-le. Bientôt, il a été tué par l’Imam Ali (paix soit sur lui) dans une main à la main se battre. Après la perdition de Nawfal, le Saint Prophète (les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte Maison) a dit: Qui m’apportera les nouvelles de Nawfal? Imam Ali (paix soit sur lui) a dit: O Messager d’Allah, je l’ai tué. Tout en se réjouissant et en disant: Allah est le plus grand, le Saint Prophète (les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte Famille) a dit: Merci Seigneur qui a répondu à ma prière.

L’Imam Ali (paix soit sur lui) était en première ligne de la bataille, combattant les athées de Quraysh et les tuant les uns après les autres. Dans cette bataille, soixante-dix des dirigeants Quraysh ont été tués par l’Imam Ali (la paix soit sur lui) et le reste a été tué par des musulmans et trois mille anges qui avaient pris part à la bataille.

Après le massacre de soixante-dix hommes courageux de Quraysh, le Saint Prophète (les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte Famille) a lancé une poignée de petits sables sur eux, disant: Que vos visages deviennent laids et ils ont tous fui.

Dans les livres les plus fiables, il est rapporté qu’il y avait une pénurie d’eau dans l’armée du Prophète (les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte Maison) la veille de la bataille de Badr. Le Saint Prophète (que les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte Maison) a demandé: “Qui prendra la peau de l’eau et apportera de l’eau?”

Personne ne s’est porté volontaire car la nuit était très sombre et un vent très froid soufflait. Imam Ali (paix soit sur lui) a ramassé une peau d’eau et a atteint le puits de Badr. Puisqu’aucun seau n’était disponible, il grimpa dans le puits, remplit la peau et revint de là. Sur le chemin, un coup de vent très vif approchait, ce qui rendait la progression difficile.

Il s’assit, jusqu’à ce que le vent s’arrête de souffler. Quand il se releva, un vent de la même intensité se leva et il s’assit à nouveau pour laisser passer et cela arriva trois fois. Et selon un autre rapport chaque fois que de l’eau fuyait de la peau et il a encore utilisé pour le remplir et recommencer. Quand il est retourné au Prophète (les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte famille) il lui a demandé ce qui l’avait retardé.

Il a dit: “Trois fois il y avait un vent si terrible que sa fureur m’a fait trembler.” Le Saint Prophète (que les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte famille) a demandé: “Savez-vous ce que c’était? La première fois Jibraeel est venu avec mille anges et vous a dépassé après vous avoir salué. La deuxième fois, Mikaeel est venu avec mille anges et chacun d’eux vous a salué. Et la troisième fois, c’était Israël avec mille anges et ils vous ont salué. Tous sont arrivés pour nous aider. “

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here