PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : La Haute autorité religieuse a appelé les représentants de l’État à prendre soin des jeunes et à leur donner de l’importance en leur fournissant des emplois et en créant le climat qui leur convient, afin qu’ils puissent contribuer à l’édification de ce pays. Les institutions de l’État devraient s’occuper de ce segment car c’est la classe active à qui sera confiée la construction du pays à l’avenir. Certaines opportunités doivent être offertes aux jeunes énergies afin de commencer un bon travail pour la communauté.

C’étaient les points importants mentionnés dans le deuxième sermon de la prière du vendredi du 22 de Dhul-Qi’dah 1440, correspondant au 26 juillet 2019, qui se tenait dans le sanctuaire sacré de l’Imam al-Hussein (la paix soit sur lui) ) et dirigé par son éminence Sayed Ahmad al-Safi, dans laquelle il a déclaré:

Chers frères et sœurs, je voudrais compléter ce dont nous avons parlé récemment; nos jeunes. La classe de la jeunesse indique toujours la vitalité de toute société. Plus il y a de jeunes dans la société, plus la société est active. Par conséquent, ces classes de jeunes sont censées être le centre de toutes les préoccupations, sachant que cette classe est la source d’énergie de toute la société. Dans le même temps, s’occuper des jeunes ne signifie pas négliger les autres couches de la société, comme l’imam Ali (que la paix soit sur lui) a déclaré: «L’opinion d’un vieil homme m’est plus chère que son attaque pour la victoire».

Premièrement, les institutions gouvernementales concernées – ainsi que les organisations familiales et autres – devraient assumer cette responsabilité en offrant aux jeunes la meilleure atmosphère possible et en leur facilitant la recherche de perspectives.

Deuxièmement, la partie la plus importante des soins consiste à ne pas laisser les jeunes dans des courants contradictoires. La jeunesse est comme un arbre, si nous en prenons soin, nous pourrons en récolter les fruits, alors que nous ne pouvons pas bénéficier d’un arbre stérile. Par conséquent, nous devons orienter et conseiller nos jeunes, ce qui est une partie importante de notre responsabilité envers eux.

À lire aussi : L’autorité religieuse suprême exhorte les jeunes à contester les circonstances et à ne pas recourir à la pensée négative

Troisièmement, nous conseillons aux jeunes de demander conseil à des experts et d’apprendre à dépendre d’eux-mêmes. En plus de la nécessité d’être réceptif et d’écouter leurs pères et leurs enseignants avec une sorte de sagesse.

Il y a une différence entre le travail et l’esprit et la rébellion et la transgression. La jeunesse a généralement l’esprit de se précipiter pour travailler, mais il faut faire la différence entre l’esprit de vigueur et de persévérance et de rébellion, de rejet et de transgression. Les jeunes ne devraient pas suivre leur humeur pour rejeter tout ce qui les entoure, mais ils doivent investir leur énergie pour se développer, quelles que soient leurs souffrances pour trouver un emploi ou pour résoudre leurs problèmes de stress de la vie en général. Nos jeunes doivent avoir un objectif déterminé dans la vie et le réaliser sans perdre de temps. Et parler à nos jeunes: vous êtes plein d’énergie et d’enthousiasme, ne soyez donc pas désespéré après le premier essai. Même lorsque nous ne réussissons pas dans un domaine, nous ne devrions pas abandonner et continuer à essayer car l’espoir est recommandé et avec persévérance, les choses ont tendance à changer au mieux.

En tout cas, nous sommes tous responsables envers ces jeunes. Mes paroles s’adressent donc aux autorités compétentes pour soutenir les jeunes. D’autre part, les jeunes doivent être patriotes et compétents pour servir au mieux leur pays.

Nous demandons au Tout-Puissant Allah de nous protéger tous. Et, la dernière de nos prières est; Louange à Allah, Seigneur des mondes, et Prières et la paix d’Allah soient sur Mohammad et sa lignée pure et vertueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here