PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : L’autorité religieuse suprême a réitéré son appel à certaines tribus pour qu’elles cessent complètement toute pratique portant atteinte à la légitimité, à la moralité et au patriotisme qui se sont répandues au cours de la période récente. Elles représentent une injustice flagrante envers des innocents et empiètent sur les limites d’Allah.

Cela s’est produit lors du deuxième sermon de la prière du vendredi béni pour la journée (29 Rabii I 1440 AH) correspondant au (7 décembre 2018), qui s’est déroulée à la nef Husseinite prononcé par son Éminence le cheikh Abdul Mahdi Al-Karbalaï (LV), qui se lit comme suit:

Chers frères et sœurs, dans le deuxième sermon, nous présentons le sujet suivant: “Phénomènes sociétaux menaçant la paix sociale et le système moral”, et nous prenons le modèle de la violence comme modèle pour ce phénomène de société.

Chers frères et sœurs, nous présentons maintenant cette introduction pour clarifier le sens de la présentation de ce sujet? L’individu humain et la société humaine sont attirés par lui dans les domaines de sa vie quotidienne, où il est exposé à de nombreux domaines de conflits, de cohabitation, de friction et d’activités quotidiennes liés à ces différentes choses, ainsi qu’à la structure de l’individu, de la société et de la communauté, que ce soit dans un clan, une tribu, une ville, un disciple d’une doctrine, etc., la vie quotidienne est exposée à beaucoup de choses, certaines traitent de comportements et les conflits sont bons, d’autres traitent de comportements et de différends avec la violence.

Qu’entend-on par violence? Pourquoi avons-nous dit phénomènes de société? Parfois, certains de ces comportements constituent un cas individuel, pratiqué par un individu ou un groupe d’individus, ce qui ne constitue pas une menace pour l’échelle sociale et le système moral et ne menace pas l’entité civilisée de la société. Nous n’avons pas de gros problème s’il s’agit d’un cas individuel appliqué à un petit nombre de personnes.

À lire aussi : La Suprême Autorité Religieuse: L’ignorant qui pense être bien informé ne peut pas apprendre

Mais le danger social, moral et national qui se répercute sur l’entité civilisée de la société et menace sa stabilité sociale et morale peut transformer ces comportements en un phénomène de société. Que signifie devenir un phénomène de société? Ce qui est pratiqué par un grand nombre de membres de la société, de sorte que cette pratique constitue à la fois un danger pour la paix sociale et le système moral de l’individu et de la société, voilà le danger auquel nous devons prêter attention.

La violence sous toutes ses formes et dans différents domaines de la vie, Nous allons maintenant mentionner les types de violence qui sont censés être un comportement agressif et le comportement de l’injustice, de la cruauté, de l’arrogance et de la séparation avec les autres dans différents domaines de la vie, y compris la sphère sociale.

Les adeptes des textes sur la légitimité des versets du Coran et des conversations honnêtes constatent que la violence est un comportement de personne sourde dans la loi islamique et que l’origine humaine dans le traitement des autres est le style de compassion, qui montre à ces textes son amour pour la rue islamique, mais cela ne signifie pas du tout indécent. La loi islamique, la terre, la présentation, la sainteté, la protection de soi, le paiement d’un préjudice ou l’acquisition d’un droit deviennent légitimes conformément aux contraintes juridiques, éthiques et sociales qui justifient l’utilisation de ce moyen.

Nombreux sont les récits qui invitent à la compassion, à la gentillesse et à la modestie pour les autres, et traitent de la bonté, du pardon et du pardon pour l’agresseur, ainsi que pour parler et converser avec de bonnes paroles. Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a déclaré: “Quiconque donne sa bonne fortune donne sa chance du bien du monde et de l’au-delà.”

Nous passons maintenant à mes frères aux types de violence:
1. Violence sociale:
Qui consiste à recourir à la violence pour résoudre les problèmes et les conflits et les différences avec les autres et le traitement des abus et surmonter avec les autres de cette manière, parfois une différence et un conflit fort et puissant, l’Islam vous invite à dialoguer et à vous comprendre avec cette personne ou avec qui vous êtes dans un problème ou un conflit ou une différence La violence, la complexité du problème et l’émergence de plus d’hostilités et de haine et la question est plus complexe, l’Islam appelle au dialogue, à la compréhension et au calme dans le traitement des différends et des conflits et des accidents personnels.

2. Violence politique:
Par des moyens illégaux pour atteindre des objectifs politiques tels que tuer, menacer, intimider, harceler et harceler ceux-ci sans preuves aux opposants, les menacer, les intimider, les accuser de preuves indécentes, les poignarder, utiliser des tactiques grossières pour les traiter, Mais ce n’est pas vrai pour ceux qui cherchent à agir politiquement afin de servir et d’assumer la fonction spécifique des politiciens dans la gestion des affaires du pays par le biais de méthodes éducatives légitimes et civilisées acceptables.

3. Violence domestique:
Et nous sommes attentifs à ce genre de violence grave qui se propage et prévient style de réprimande et de réprimande et la dureté et la cruauté et le licenciement dans les rapports entre membres de la famille entre eux ou avec les parents ou entre mari et femme peuvent parfois être battus. Ce n’est pas la méthode d’éducation et l’Islam n’a pas accepté cette méthode. Il existe des règles et des contrôles pour utiliser cette méthode. L’Islam appelle initialement à utiliser la méthode de la sagesse et du style éducatif influent. Il existe un type de violence domestique courant au sein des familles, en particulier entre mari et femme et parfois même entre parents et fils, où la méthode employée est rude et dure vis-à-vis des parents ou de la femme. La violence qui est rejeté par l’Islam.

4. Violence dans les discours, le dialogue et la parole:
Parfois, lorsque quelqu’un écrit à un autre et que cela se trouve souvent dans les moyens de communication sociale ou dans la conversation normale entre nous lorsque nous nous parlons ou que nous nous parlons, il n’y a pas de méthode respectable digne de l’adresse de l’adresse et nous trouvons souvent de la dureté, de l’audace et de la rudesse dans la communication, Était en communication directe ou communication dans la méthode d’écriture et de correspondance. Notez que la méthode qui résout les problèmes et les moyens qui font de l’adressage un moyen de persuasion et de rapprochement est une manière douce par laquelle le respect de mes frères lorsque nous parlons et nous adressons nous oblige à être conscients que les mots que nous utilisons peuvent être insultants et toucher la dignité des autres et ne pas respecter les autres. Un style basé sur le respect et l’appréciation qui me permet de gagner le cœur des autres et de les convaincre de mon point de vue.

5. La violence dans le plaidoyer et ses méthodes:
Mes frères observent souvent un style qui exige de suivre les enseignements religieux, de respecter les bonnes mœurs et de suivre l’opinion juste d’une manière grossière, grossière et grossière, et d’une manière qui insulte, insulte et insulte à la dignité d’autrui.  Et que la paix soit sur eux des méthodes de respect de l’autre. Même si je suis un scientifique et qu’il s’agit d’un homme ignorant et que je suis grand ou petit, je suis dans la position d’un grand prêtre et cela dans un dénominateur et un gaspillage … Ali si je l’appelle et si j’ordonne le bien et que j’arrête de l’appeler à droite et de suivre la bonne morale doit être ma méthode de respect et d’appréciation pour les sentiments et les émotions des autres Cette méthode appelée par l’islam … La méthode de la rugosité et de la sévérité et de la cruauté une sorte de violence, qui conduit à de mauvais résultats …

6. Violence tribale:
C’est une violence qui menace la stabilité sociale, psychologique, économique et économique. C’est une violence tribale. Dans certaines tribus, nous voyons la logique de recourir à la violence, de se battre et d’en attaquer d’autres, en rendant des verdicts qui les privent d’autorité, Et la bonne morale qui caractérisait les clans d’origine. Le problème montré par mes frères à la pratique du niveau des individus et parfois au niveau d’un phénomène de communauté pratiqué dans beaucoup de la violence tribale totale.

À lire aussi :Samah Jabr: «L’humiliation, une expérience psychologique trop répandue en Palestine»

Pour une simple différence qu’un simple conflit ou un simple problème soit combattu entre ce clan et l’autre clan et la mort de dix, vingt ou trente citoyens, même s’ils sont membres des deux clans en guerre pour une bagatelle simple ou un simple problème ou que l’excès obtenu de ce clan sur un autre clan soit combattu et tue Beaucoup de citoyens …

Et puis il y a les autres méthodes qui sont maintenant connues (Gelwa) de ces méthodes de violence également, quand nous trouvons un certain clan régissant l’évacuation d’un groupe de familles de la zone de logement et de la terre vers une autre zone… Cela n’existe pas dans les lois islamiques, religieuses, coutumières ou morales. De nombreux citoyens viennent se plaindre. Ils disent que le clan laïque nous a obligés à révéler dix ans ou plus de votre vie et de celle de votre famille. Un ancien de la tribu vient imposer son opinion à ces citoyens et à ces familles, forçant le règne de l’exil de leur terre, lieu de travail et de résidence, où ils sont nés et ont grandi et où ils ont grandi dans une autre ville, puis ont interdit le mariage d’une femme. Sans mariage et certains d’entre eux sont des fils de personnalités respectables parce qu’ils aspirent à eux, une sorte de violence et d’injustice visant à empiéter sur les limites de Dieu Tout-Puissant. C’est en fait contraire aux enseignements de la légitimité liés à l’appartenance à ce pays et à la moralité requise par les tribus irakiennes. Et ne peut pas le vendre et ne peut rien faire … La décision n’est pas dans la charia et non l’exigence d’éthique et d’appartenance à ce pays … Ceci est l’une des couleurs de la violence qui a commencé à prévaloir .

Par conséquent, nous renouvelons notre appel précédent à certains clans irakiens pour qu’ils mettent fin à toutes les pratiques qui violent les enseignements de la légalité, de la moralité et du patriotisme, qui se sont propagées au cours de la dernière période et représentent une injustice flagrante pour de nombreuses personnes innocentes et les limites imposées par Dieu. Violation sans droit …

Le traitement reste une réalité. Nous avons besoin de traiter ces phénomènes de violence évoqués par la violence sociale, la violence politique, la violence domestique et la violence tribale. Ce doit être un remède et une préoccupation doit être pris en compte et prendre soin de ces moyens, qui s’attaquent à un phénomène social dangereux pour la paix sociale et le système moral. …

Nous demandons à Allah de nous accorder le succès. Louange à Allah, Seigneur des mondes, et qu’Allah bénisse Muhammad et sa bonne et pure famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here