PARTAGER
L’autorité religieuse suprême Les prières du vendredi mariage mariage des jeunes prière du Vendredi Prières du vendredi Sermons Sayed Ahmed Al-Safi Sayeed Ahmed Al Safi Sayyed Ahmad Al-Safi sermon de la prière du Vendredi sermon du Vendredi société irakienne
le représentant de l'Autorité religieuse suprême, Sayed Ahmed Al-Safi

SHAFAQNA – AlKafeel : L’autorité religieuse suprême a expliqué que l’histoire se répète dans notre société et a souligné que, dans de nombreux cas, les sociétés n’aiment pas le conseiller qui n’a d’autre but que d’être le guide.

Ce fut le point important indiqué dans le deuxième sermon de la prière du vendredi, qui a eu lieu dans le sanctuaire de l’Imam al-Hussein (paix soit sur lui) le vendredi 10 Cha’ban 1439 AH correspondant au 27 avril 2018 et était dirigé par Son Eminence Ahmad al-Safi, qui a déclaré :

Mes frères, mes sœurs, le Dieu Tout-Puissant a dit dans la sourate al-A’raf : {Et aux ‘Ad, leur frère Hud : « Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui. Ne [Le] craignez-vous donc pas ? Les notables de son peuple qui ne croyaient pas dirent : « Certes, nous te voyons en pleine sottise, et nous pensons que tu es du nombre des menteurs ». Il dit : « Ô mon peuple, il n’y a point de sottise en moi ; mais je suis un Messager de la part du Seigneur de l’Univers. Je vous communique les messages de mon Seigneur, et je suis pour vous un conseiller digne de confiance.} (7 : 65-68).

Le Saint Coran nous donne des leçons pour que nous apprenions. Si vous avez un frère et que vous voulez le conseiller, il vous suffit de lui montrer et de le guider vers le bon chemin, et dans certains cas vous expliquez les inconvénients du chemin qu’il a pris. D’un autre côté, le frère doit écouter et méditer sur le bénéfice de ce conseil. L’histoire se répète comme nos sociétés sont semblables à la société mentionnée dans le verset saint, et comment les gens réagissent à ceux qui leur donnent des conseils.

Premièrement, le Saint Coran dit : {Et aux ‘Ad, leur frère Hud : « Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui. Ne [Le] craignez-vous donc pas ? Notez cette belle expression, Dieu leur a envoyé quelqu’un qui ne leur est pas étranger, mais Il leur a envoyé leur frère qui connaît leur nature, vécu avec eux et maintenant voulu leur donner ces conseils. {« Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui. Ne [Le] craignez-vous donc pas ? C’est la vérité très claire !

Les sociétés dans beaucoup de cas n’aiment pas le conseiller, et ce verset c’est la classe influente qui lui a répondu avec arrogance {Dit les éminents qui ont mécru parmi son peuple, “En effet, nous vous voyons dans la folie} Et c’est l’un des plus communes accusations portées par les prophètes.

En tant que prophètes ont porté diverses accusations de leur peuple, et c’est la situation commune pour le réformateur qui n’a d’autre but que des conseils. Ils l’ont accusé {En effet, nous vous voyons dans la folie, et en effet, nous pensons que vous êtes des menteurs.} La classe du pouvoir a toujours ce genre d’accusations prêt à repousser les réformateurs afin que les faibles n’écoutent pas ses mots.

C’est alors, quand le Prophète Hud a dit : {“O mon peuple, il n’y a pas de folie en moi, mais je suis un messager du Seigneur des mondes.” Je vous transmets les messages de mon Seigneur, et je suis pour vous un conseiller digne de confiance.} Soulignant le fait qu’il n’a pas d’autre but que de transmettre de tout cœur le message du Seigneur pour les guider à l’adorer.

Et ici, je voudrais vous rappeler à propos de la Doua de Makarim al-Akhlaq (l’honorable morale) de l’imam Zayn al-‘Abideen, dans laquelle il a dit : “O Allah, prie Mohammad et sa famille, Donne-moi la grâce que je puisse ; Contre celui qui est malhonnête avec un bon conseil. “Si je sais que cette personne me trompe, je dois contrer cela en le conseillant.
Nous demandons à Allah Tout-Puissant de nous bénir avec des âmes conscientes qui écoutent les conseils du conseiller digne de confiance. O Allah pardonne aux croyants, hommes et femmes, vivants et morts. Et, la dernière de nos prières est ; Louange à Allah, Seigneur des Mondes, et Prières et la paix d’Allah soient sur Mohammad et sa lignée pure et vertueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here