PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : L’autorité religieuse suprême a montré que l’Iraq est reconnu autant que pays de culture, de littérature, de pensée, d’intellect et de grands esprits, et notre responsabilité à son égard en le fortifiant et le protégeant contre les cultures non structurées et sans sources qui ont surgi à sa surface à cause de la négligence de la famille, de la négligence de l’enseignant et de l’ami, et aucun de nous ne sera fier que les autres disent que notre pays est un pays d’impureté, d’insultes et d’insolence.

Ceci est venu lors du deuxième sermon de la prière du vendredi béni 24 Shawal 1440 AH correspondant au 28 Juin 2019, tenu dans la nef sainte Husseinite et prononcé par son éminence Sayeed Ahmed Al Safi, et voici son texte :

Frères et sœurs, je voudrais vous parler de la communication sociale, comme brève introduction, les nations sont fière de leur culture, et ces cultures présentent également de nombreuses différences et distinctions et plus elles s’intéressent à l’éducation humaine plus elle est meilleure, et comme nous avons dit précédemment- la culture éducative est une des plus importantes chez nous, chacun voit que ce programme culturel est le meilleur pour le besoin de la communauté, Qu’enseignons-nous? Qui est responsable de notre culture? Ces conflits sociaux restent de temps en temps un trait culturel et occupent une place importante, l’autre société étant également influencée par cette culture et l’empreinte culturelle qui caractérise chaque nation.

Ce dont je vais vous parler maintenant, est à propos de nous. Ce que nous avons à dire maintenant à un rapport avec l’aspect familial, l’aspect politique, l’aspect social, l’économie et l’administration. Nous parlons de notre culture en tant qu’outil. Par exemple, le livre; est l’un des éléments de la culture. Nous avons déjà mentionné que, sur de nombreux vendredi (sermons du vendredi), les enseignants et les pères sont des éléments culturels. Mais il semble que certains cas doivent encore être discutés. Nous ne le disons pas seulement pour parler, mais aussi pour trouver des solutions.

Maintenant, du point de vue culturel, le jeune homme, la jeune femme et le grand et le petit, passent beaucoup de temps devant lui pour passer le temps avec cet outil auquel je m’adresserai: premièrement, nous devons établir de vrais principes et principes sociaux, chacun veille sur son temps, pour passer cet âge à la hauteur de certaines de ses ambitions, l’homme ne peut pas dire avoir atteint tout ce que je veux dans la vie, toujours – Mes frères – un âge moins temporel que nos ambitions, nous devons donc toujours atteindre ces priorités dans notre vie et limiter ces priorités jusqu’à ce que nous sous-estimions De la zone d’intérêt accru, et établir ces priorités dans la mesure où cela correspond à notre époque, de sorte que nous puissions profiter de chaque occasion qui passe et qui se reflète en nous.

L’homme s’informe au début de sa vie et de son adolescence parce qu’il découvre un autre monde, si l’un des guides a choisi la bonne voie, et s’il ne réussit pas si difficilement à se trouver une solution ou à continuer à s’effondrer. Le problème auquel nous assistons aujourd’hui précède le processus d’adolescence, notant que ce problème réside dans la préoccupation des enfants et qu’il s’agit d’une petite reconstruction d’appareils modernes; Si l’enfant est empêché de toucher l’appareil, il commence à crier et à gémir et la famille doit le lui rendre pour le faire taire.

Certaines familles se plaignent de ne pas prendre de mesures, ce qui entraîne une maladie psychologique de l’enfant et la famille ne peut alors plus s’en occuper.

À lire aussi : L’autorité religieuse suprême : Les jeunes sont l’avenir que nous attendons, nous devons donc les construire de façon correcte et intègre

Quand l’enfant grandira, il s’agira d’une culture hybride, car il l’aura emprunté à des sites de réseautage social, notant qu’il est visible dans les pages de Facebook qu’une personne parle d’une personne ou d’un certain mal supportée par un groupe important de personnes et qu’elle ne sait pas que cette personne ou cette entité parle mal, ou insulte, des mots désagréables ou impolitesse, Ce qui contribue à la transformation de la culture en culture de la parole et des insultes, l’insolence, en particulier que certains jurés qui imaginent que personne ne le connaît ne parlent pas sa langue et que l’intervieweur réagit à l’insulte et au-delà de la mère et du père et du clan et vit des heures de cette vie spécifiées par la jeunesse et la stigmatisation et passe ainsi son âge et sa langue à un discours d’impolitesse, d’insolence et indécence.

Les choses échappent des mains des familles et commencent à souffrir. Les moyens modernes sont excellents s’ils sont correctement exploités, d’autant plus que les humains n’ont plus le temps de lire des livres et peuvent être remplacés par une culture propre à ces sites.

La manière de gérer le temps de l’humain à besoin d’un éducateur, et que ces sites prennent du temps de l’homme pendant plusieurs heures jusqu’à ce que celui-ci devienne paresseux, certaines institutions sont témoins de personnel en retard parce qu’il n’a pas suffisamment dormi la nuit pour se livrer à un tel harcèlement, Dieu a fait la nuit pour dormir et se reposer, cependant, les choses se sont dévié et l’esprit n’a pas l’habitude de bien se comporter. Ce temps précieux a été perdu sans se préoccuper des conséquences, surtout que ces sites ont contribué à ouvrir la voie à de nombreux problèmes.

Ces sites ont révélé la grande méconnaissance des utilisateurs de ces sites en termes d’écriture, de dictée, de culture et d’humilité, notamment que certains possèdent un certificat, ainsi que des méthodes anormales de traitement comme les insultes, de la stigmatisation et l’impolitesse.

L’Iraq est un pays de culture, d’intellect et d’esprits matures, débordant de sacrifices et de dons. Cette culture est un hybride qui n’a rien à voir avec celle de nos racines, et je mets en garde contre le déclin des jeunes à cause de cette culture. Nous souhaitons que les jeunes ne se mettent pas dans des situations basses ou rabaisser leur soi et s’éloigner de ce genre de communication et conduite. Gardez dans vos esprits et vos langue la décence, les bonnes mœurs, l’éthique et les bonnes manières.

Nous demandons à Dieu Tout Puissant d’aider nos jeunes à préserver leurs langues et stylos de l’impolitesse, les calomnies, la diffamation et les mauvaises paroles qui sont loin de notre éthique et culture. Et la dernière de nos prières est Louange à Dieu Tout Puissant et la paix et la prière soient sur notre prophète Mohammed et sa lignée vertueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here