PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : La haute autorité religieuse a mis en garde contre une grave épidémie dans la société irakienne, notamment au sein du groupe de jeunes, et la qualifiée d’effrayante. Cette épidémie ou ce danger représente un danger culturel, et les jeunes devraient améliorer leur comportement et investir leur compétence au service de leur famille et de leur pays.

L’autorité religieuse a confirmé que le soleil ne brille pas sur les faignants, vous jeune homme ne soyez pas paresseux.

Ceci est venu pendant le deuxième sermon de la prière du vendredi béni (19 Dhul Hijjah 1439 AH correspondant au 31 Aout 2018) à la nef Husseinite, avec l’imamat de son éminence Sayeed Ahmed Al Safi (LV), et voici son texte :

Nous avons parlé dans d’autres sermons du sujet de l’apprentissage et à la culture, Ce sujet – est un des sujets les plus importants qui nous demandent de la réflexion- pour voir quels sont les limites dans la vie pour que la personne puisse se protéger, comme nous avons parler du sujet de la perspicacité, car on peut voir une personne instruite mais sa perspicacité, et possible que nous en avons besoin d’inclure ce sujet dans le thème du sermon aujourd’hui mais avec la culture.

À lire aussi: Autorité religieuse suprême: le devoir humanitaire exige que les autorités mettent fin aux souffrances de Bassorah

Il est clair qu’il y a un certain déclin dans notre culture et je parle du niveau de la culture qui englobe le niveau du civisme, la personne consciente avec une bonne culture et un bon civisme traite les choses de manière à préserver les droits des deux parties, et cette lecture n’est pas personnelle mais de personnalité.

Soulignant que l’Irak est un pays de civilisation, et un ancien pays avec de profonde racines et civilisation, nous ne voulons pas non plus être arrogants ou s’appuyant sur une ancienne civilisation, ce n’est pas vrai, mais quand nous le mentionnons, nous souhaitons que tout le monde soit tenu de maintenir au minimum cette culture et ce civisme, et ils y a des actes et actions sont mis dans la case de l’oublie ou de l’ignorance, pourquoi ? Vous savez qu’il y a un mince fossé entre l’ignorance et la science, et les gens de la logique disent que c’est une relation d’antagonisme ou de relation d’avoir et ne pas avoir.

Comme dans une discussion, l’ignorant gagne, car cela devient une situation d’entêtement et l’inexistence de commun entre les deux parties, car il ne souhaite pas apprendre, et parfois un simple ignorant peut demander le pourquoi du comment afin d’apprendre, et la discussion peut devenir enrichissante et positive.

Chers frères et sœurs, plus la conscience augmente, plus les taux d’arnaqueurs baisse, et autant qu’augmente l’apprentissage et la science (la culture) l’ignorance baisse.
Nous avons besoin de la science et de la culture plus que ce dont nous avons besoin pour manger et boire, d’autant qu’un diplômé universitaire est censé jouir d’une bonne culture, mais qu’il nous est parfois difficile de voir un universitaire sachant pas écrire son nom correctement, ou écrivant avec beaucoup de fautes de grammaire et de conjugaison.

S’il est étudiant d’université à un tel niveau, comment peut-il être à d’autres niveaux, il en est loin, il est naturel qu’il croie à toute idée qui l’infiltre, qu’il soit éducatif, économique, social ou politique, parce qu’il n’est pas à l’abri.

Les jeunes représente un espoir, mais il est regrettable que le jeune homme passe la nuit sur les sites sans intérêt et devient fainéant.

On leur dit : le soleil ne se lève que sur les fainéants, et le travailleur se lève plutôt car il a un travail, une famille, une affaire et un pays.

Le jeune est responsable de sa jeunesse et ses capacités, et la famille et le pays ont en besoin, la nuit est faite pour le sommeil et le jour au travail, et on ne peut pas inverser car c’est la nature et on ne peut pas être contre la nature.

Nous avons le regret de voir des jeunes ne comprenant rien, car il ne se réveille que la fin de journée. Vous devriez apprendre de la nature qui nous donne beaucoup d’enseignements sur l’utilisation du jour et de la nuit. La famille, la société et le pays ont besoin de jeunes et l’âge ne dure pas: l’homme se retrouve rapidement dans le miroir, la blancheur s’est répandue dans ses cheveux et sa barbe. Les jeunes ne doivent pas être éduquer avec des cultures Hjanite car ça deviendra un fardeau sur la société, il doivent chercher la source de sa culture et être conscient en utilisant sa logique, et doivent choisir l’information comme leur nourriture.

À lire aussi: La référence religieuse suprême: Les Irakiens sont éclairés et civilisés, avec des esprits brillants

Chers pères, tu étais un jeune homme, pensez à éduquer la conscience des jeunes en leur montrant la limite, Oh, chers enfants, s’il vous plaît, entendez et sachez, honte que nous lisons des insolences à un jeune homme âgé de 24 ou 25 ans, vous savez que cet âge était une vie défiant les montagnes …! Maintenant, ce jeune homme est faible et son esprit est en pause Je ne sais pas qui a persuadé ces jeunes de quitter leurs esprits et de recourir à ces trivialités … Vous êtes à la fois dans les universités et dans les économies, vous devez comprendre ce que vous entendez et ce que vous voulez?

Aujourd’hui, les jeunes sont en danger culturel et certains détails sont terrifiants.
Nous appelons ceux qui les décrivent comme des “mains propres” à les prendre en charge pour qu’ils remplissent leur rôle, leurs responsabilités et leurs capacités, et qu’ils possèdent de grandes capacités qui doivent être bien utilisées.

Nous demandons à Dieu Tout-Puissant de nous dévoiler le bien et le bon en nos enfants, et de vous protéger tous et de protéger vos proches, O Allah, pardonne aux croyants et croyantes, musulmans et musulmanes qui vivent parmi nous et à nos morts. Et la dernière de nos prières est Louange à Dieu Tout Puissant et prière et paix soient sur Muhammad et sa lignée vertueuse et infaillible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here