PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : L’autorité religieuse suprême a affirmé que la ziyarat d’Arbaeen devrait être préservée, car elle représente un lien étroit avec le maître des martyrs (p), et le peuple irakien est un peuple béni et devrait être honoré car il est lieu de fierté.

Ceci est venu lors du deuxième sermon de la prière du vendredi béni du 9 Safar 1440 AH correspondant au 19 Octobre 2018, tenu dans la nef sainte Husseinite et prononcé par son éminence Sayeed Ahmed Al Safi (LV) :

Mes frères et sœurs, à l’approche de la ziyarat d’Arbaeen, j’aimerais vous parler de certains sujets :

Premièrement : Cette ziyarat est une forme d’allégeance, de renouvellement de l’alliance avec le maître des martyrs (p) pou laquelle il (p) a lutté et était martyrisé, pour cela elle se caractérise par se grand nombre de flux humain, et ses bénéfices sont nombreux, et ainsi la confirmation de la revivre chaque année est une fierté. Pour ses raisons les croyants de jeune âge et personnes âgées et les femmes viennent pour la visite de l’imam Al Hussein (p), répondant à son appel (p) d’Achoura (Y a-t-il quelqu’un pour me soutenir) (Hala min Nassir Yansourouni), et cette marche des foules humaine est une marche de tristesse qui rappelle cette calamité, préservant les principes du maître des martyrs (p).

À lire aussi : Le danger de l’effondrement moral et la mort des valeurs selon l’autorité religieuse suprême

Deuxièmement : Ce peuple béni doit être honoré et non négligé, il s’agit d’une clarté pour ceux qui observent les événements de la ziyarat d’Arbaeen, c’est un peuple de fierté, et voici une explication de quelques sujets :

– Nous demandons aux visiteurs marchant ou arrivant sur dans des véhicules de prier pour tous ceux qui ne peuvent pas être là.

– Les jeunes doivent se rappeler leurs compagnons de marche des années précédentes qui se sont sacrifié pour la préservation du pays, une période de dix ou quinze jours de marche est une belle période pour l’humain marchant pour une belle cause et un but élevé, qui représente un état d’éducation du soi.

– Notre reconnaissance et notre gratitude à tous les propriétaires des processions qui font un effort et mettent de leur propre argent pour servir les visiteurs de la ziyarat gratuitement, ces gens ont éduqué leur âme et leur enfant à donner pour un seul but ; la bénédiction du maître des martyrs (p).

– L’Imam Hussein (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) est un sommet pour toutes les vertus. Ces processions importantes doivent également être un sommet dans toutes les vertus, le sommet de l’éducation et de l’éthique, un sommet dans la préservation des biens publics et des propriétés privées, un sommet dans la propreté et en contraste avec l’image noble et lumineuse sur les compagnons de l’Imam Hussein (Que la paix soit sur lui).

– Les récits encouragent à la ziyarat d’Arbaeen de l’imam Al Hussein (p), et ces rituels doivent être réaliser de la manière la plus concrète et la plus pure, car quand on se prononce le mot Al Hussein on pleure, le chagrin nous envahit, ces processions bénies doivent être une manifestation de tristesse dans l’exécution, les paroles et la renaissance de ces rituels, je ne parle pas du côté autorisé (Halal) ou pas, mais en termes de conformité.

– Celui qui vient à l’imam Al Hussein (p) à l’Arbaeen commémore la famille, comment est venu cette famille ? dans quelle situation ? cet esprit Husseinite se reflète sur l’exécuteur du culte qui doit être fait dans un état de tristesse et respect.

– Nous demandons de préserver cet état de tristesse et de larmes, car la ziyarat d’Arbaeen n’est pas similaire aux autres ziyarats, la ziyarat du mi-Chaaban coïncide avec l’anniversaire de naissance de l’imam Al Mahdi (p), du coup la ziyarat de l’imam Al Hussein (p) est réalisé avec une forme de joie pour cet anniversaire de naissance, mais la ziyarat d’Arbaeen est différente, basée sur la tristesse, le chagrin et lamentation.
– Nous avertissons et soulignons:

1 – Nous soulignons la question de la vigilance et de la prudence en matière de sécurité, ainsi que la responsabilité des parties responsables d’assurer une protection maximale à ces processions, car cette méthode est ciblée. Nous avons répété que l’homme qui échoue dans les concessions réelles recourt à des méthodes lâches et cible les processions qui doivent être vigilantes et prudentes.

À lire aussi : Karbala: l’installation d’un pont de fer temporaire pour le passage des visiteurs pour Arbaeen

2 – Il y a chaque année de nombreux accidents de la circulation, des accidents terribles, l’insouciance des piétons et l’indifférence des occupants des véhicules, soyez vigilants et soyez prudents et évitez de marcher sur les routes. Les automobilistes évitent la vitesse de façon inconsciente des dangers, il y a des milliers de personnes qui marchent jour et nuit, la vigilance est de rigueur.

3- Chaque année, des érudits et des étudiants du domaine religieux béni rencontrent des frères visiteurs ou des sites et stations spécifiques. J’espère que les chers visiteurs investiront cette présence parmi nos meilleurs étudiants attentifs au service des visiteurs.

Le visiteur doit demander tout et ne pas avoir honte. La science a de nombreux coffres-forts, mais il faut des clés et la clé est la question, s’il vous plaît n’hésitez pas à poser plus de questions aux érudits car ils sont entièrement consacrées au service des visiteurs, pour vous expliquez les sujets et vous conseillez. C’est une bonne opportunité d’avoir la lumière sur les questions que vous vous posez et d’apprendre en venant chez le maître des martyrs (la paix soit sur lui), et il (p) est et restera , si Dieu le veut, notre enseignant pour toujours.

Nous demandons à Dieu Tout Puissant d’être les meilleurs éduqués tel il est le meilleur éducateur, et nous n’oublions pas qu’il y a des sœurs qui répondent aux questions des sœurs visiteurs aussi, et la dernière de notre prière est Louange à Dieu Tout Puissant, Seigneurs des mondes, et que la prière et la paix soient sur Mohammed et sa lignée vertueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here