PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : L’autorité suprême a souligné la nécessité de renforcer la société et l’intérêt porté à l’éducation des enfants, soulignant que, parallèlement à l’évolution de la technologie, plus grand est devenu le défi à relever pour élever les générations.

Cela est venu lors du deuxième sermon de la prière du vendredi béni pour la journée du 4 Joumada I 1440 AH correspondant au 11 janvier 2019, qui s’est déroulée dans la nef sainte Husseinite et qui était prononcé par son éminence Sayeed Ahmed Al-Safi (LV), qui se lit comme suit:

Chers frères et sœurs, nous avons parlé précédemment du sujet de la famille et son importance, car elle constitue le noyau de la société, et chaque société doit avoir une immunité sociale qui signifie le pilier qui constitue la société à travers lequel elle peut être détruite, cette immunité signifie comment traiter avec les gens d’une commune, d’un village, de la ville ou du pays avec des choses qui peuvent se produire et d’autres qui ne peuvent pas se produire.

Ce problème est l’un des vrais problèmes qui doivent être discuter en détails, car le fait de juste en parler conduit à un manque de diagnostic et la solution peut ne pas être compréhensible, surtout si certaines personnes imaginent que le discours ne les concernes pas et est en proie à des problèmes et ne le voit même pas ou l’ignore, par conséquent, une construction d’une génération future sera délabrée et toute la société en paiera le prix.

À lire aussi : L’autorité religieuse suprême a mis en garde contre la propagation du phénomène du rabaissement dans la société

Cette immunité est parfois générée lorsque les membres de la communauté qui ont un niveau de conscience élevé ne laissent pas beaucoup de choses passées, car ils constituent un type de bouclier qui attend de crainte que quelque chose se produise dans le tissu social de la société, et parfois c’est les familles qui ont consciences de quelques problèmes qui essayent de les régler par eux même, car elles produisent une génération qui ira à la rue, à l’école et à l’usine, et parfois les communautés rentre dans l’intérêt de l’Etat qui doit protéger ce côté et lui donner un budget et une importance et choisi les hommes sérieux pour travailler à cette construction selon l’importance de chaque sujet et sa forme.

Nous entendons beaucoup que plusieurs se plaignent de l’absence du chef de la famille dans la famille, Il ne s’agit pas d’une question de dépenses financières, nous pensons que cette question nécessite une discussion spéciale, mais je parle plutôt de l’intérêt du chef de famille pour la famille et de la responsabilité qui lui incombe, l’homme cherche à fonder une famille et à choisir la femme qui convient, ainsi que la femme, ils se unissent et font des enfants qui vivent dans une atmosphère familiale. Puis se père de famille s’occupe dans sa vie professionnelle et la mère aussi et nous parlons ici de la pratique du rôle du chef de la famille, le père qui éduque, qui parle à ses enfants, qui les guident et les orientent et s’intéressent à sa famille et ses enfants et qui se renseigne sur ses enfants à l’école et ailleurs.

Particulièrement, dans la vie actuelle, avec le développement du monde de la technologie, car chaque difficultés ou facilité dans ce domaine, cela affecte la famille en démantelant les liens d’affection et de cohésion familiale, la société a besoin de la technologie mais en contrepartie la responsabilité du chef de la famille est doublée.

Le père ne peut pas seulement donner l’argent à l’enfant en prétendant qu’il l’aime, ce qui indique que l’argent ne suffit pas, bien qu’il soit souhaitable d’élargir légitimement la vie des enfants, mais il existe une fonction de base du chef de famille qui est la responsabilité de l’éducation et la pratique du cas du père de famille respecté et craint par ses enfants dans le cas de l’éducation.

Je vais m’appuyer dans mes paroles avec ce texte, et je vous invite à y méditer, le commandant des croyants (la paix soit sur lui) après son retour de la bataille de Safine, a (p) écrit à son fils l’imam Al Hassan (p) : « tu fait partie de moi, tu es mon tout, s’il t’arrive quelques chose cela m’atteint, si la mort te vient elle me vient, je me soucis de toi comme pour moi, et je t’est écris ce message, montrant que je suis à toi vivant ou mort », les parents doivent apprendre de ce texte l’inquiétude de l’imam Commandant des croyants (p), et ce texte arrivant à l’imam Al Hassan (p) pour nous y parvenir, car le message nous est adressé.

Les parents doivent s’assoir avec leurs enfants, leur famille, leur faire ressentir que le chef de famille existe, leur demander de leur nouvelle, leur donner des conseils, leur montrer les lignes de la vie et comment intégré la communauté, et le suivre à l’école et à l’extérieur car la question lui donne l’immunité car il saura que le père ou la mère ou le grand frère se soucie pour lui, il s’intéresse à lui, le fait d’être assis avec des membres de sa famille et échanger avec eux, donne une immunité contre la destruction.

Il faut souligner aussi, l’importance de l’affection et de la compassion, critiquant certains des comportements négatifs reflétant la fermeté des parents, soulignant que certains parents frappent leurs enfants, et qu’il vaut mieux éduquer et non frapper ses enfants et les blessés.

La société doit assumer ses responsabilités sociales, car chacun est responsable de la perte de certains garçons et filles et de la désintégration de la famille qui a affecté la société.

À lire aussi : La valeur d’avoir des enfants et l’importance de former une famille

Nous sommes tous responsables, et le père est le seigneur, l’enfant ne connait rien, il a ouvert les yeux et voit son père qui donne l’argent et qui protège, l’enfant ne sait rien et surtout dans les périodes où il est sensible, chers frère, ce sujet est large et long et ne terminera pas en une demi-heure, mais ce sujet est l’un des sujets les plus importants et je ne peux pas parler en détail, car il a besoin de nombreux exemples et doit en assumer la responsabilité devant de nombreuses parties, l’État doit intervenir et les organisations communautaires doivent intervenir et pour tout le monde, mais je parle d’un problème réel qui est le rôle du chef de famille. , cette famille a besoin du chef de famille et de son rôle réel.

Nous demandons à Allah de nous montrer tout ce qu’il y a de mieux dans nos familles et dans notre pays, ainsi que les familles nobles qui protègent et éduquent leurs enfants et aussi d’aider ceux qui ont oublié ce rôle de s’intéresser à leurs enfants et de les guider car vos familles et enfants ont besoin de vous, et la dernière de nos prières est Louange soit sur le Seigneur des mondes et que la paix et la prière soient sur Mohammed et sa lignée pure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here