PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : L’autorité religieuse suprême a mis en garde contre la propagation du phénomène du rabaissement dans la société, le décrivant comme un sujet digne de notre attention car il s’agit d’un phénomène social grave qui menace notre système au niveau éthique et notre coexistence sociale pacifique.

Cela est arrivé lors du deuxième sermon de la prière du vendredi béni du 27 Rabi Thani 1440 AH correspondant au 4 janvier 2019, qui s’est déroulé à nef Husseinite et prononcé par son Éminence cheikh Abdul Mahdi Al-Karbalaï (LV), qui se lit comme suit:

Frères et sœurs, nous sommes toujours dans une série d’épisodes de ce thème général (phénomènes de société qui menacent le système moral de la société et la coexistence sociale), nous avons déjà mentionné précédemment le phénomène de la violence, puis le phénomène de la priorité d’intérêts particuliers aux intérêts publics, et nous voici dans ce deuxième sermon où nous sommes soumis à un autre phénomène social, à savoir (exclusion sociale), et le titre de ce phénomène (exclusion sociale de la personnalité juridique d’autrui).

À lire aussi : Le travail dans le domaine de l’éducation exige de l’individu que sa fonction soit une fonction de la morale, formel, de la légitimité et du patriotisme

Nous commençons par expliquer la personnalité juridique, et que signifie les autres ? et la personnalité juridique est le statut social de la personne ou d’une communauté découlant des composantes religieuses, sociales, culturelles, morales, économique et politique, ou parce que c’est un être humain sans égard pour l’existence de ces éléments, si nous voulons clarifier ceci, nous disons: maintenant, chaque personne a les composants de la construction de la religion, de l’intellect ou de la culture, de la morale ou de la société, ces éléments lui confèrent un statut social, nous appelons ce statut de personnalité juridique, et parfois il y a une personne qui ne porte pas ces éléments mais c’est un être humain, et en tant qu’être humain il a un statut et un statut social, parfois l’exclusion est pratiqué sur un individu et des fois sur un composant, quel est le composant ? Parfois, nous avons une famille simple, ou une famille qui a un statut religieux ou social ou financier ou économique, et parfois une entité religieuse, une entité sectaire, une entité sociale ou un groupe ayant son orientation intellectuelle, sociale, morale, politique ou autres … Nous l’appelons un composant, et parfois ce composant est visé par l’exclusion sociale est ce qui est dangereux.

Dieu a créé des êtres humains, les a honorés et les a rendus meilleurs que les autres créatures et chaque être humain, qu’il ait une religion, un intellect ou une autre qualité, a son honneur humain. En fait, les gens ont un besoin inné de socialiser les uns avec les autres. Ils doivent donc être considérés comme une nécessité sociale de base, dans la mesure de leurs besoins humains, vivants, matériels et moraux.

Mais l’exclusion sociale est en contradiction avec la nature humaine et l’éthique, puisqu’un humain tend naturellement à être socialement accepté, respecté et honoré par les autres. En outre, il n’y a pas d’humain qui n’ait pas besoin des autres ou qui n’ait pas besoin de socialiser avec d’autres pour satisfaire ses besoins vitaux, comme vivre, travailler et se marier, de tels besoins dépendent de l’acceptation et le respect sociale de chacun.

Et si la réputation d’une personne est diffamée, elle sera ostracisée et souffrira de troubles mentaux, en particulier le fait que l’exclusion sociale dénote un défaut religieux, éthique ou social répandu qui pourrait conduire à des conflits et des différends et qui pourrait affecter une société si est diffamé. L’exclusion sociale, parfois, s’intensifie quand elle est pratiquée sur les médias sociaux, elle influence extraordinairement les gens et provoque des désastres dans la société.

Les narrations ont traité de ces questions, mais en d’autres termes, le terme d’exclusion est un terme moderne. Mais nous pouvons trouver des termes tels que violation de la dignité du croyant.

Le Messager d’Allah (les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte famille) a déclaré: “Il n’y a rien sur la terre qui soit plus inviolable qu’un croyant, son sang, ses biens et son honneur.” En conséquence, certains des péchés les plus scandaleux de l’islam sont ceux qui sont liés à la violation et à la dégradation de l’honneur et de la dignité d’un croyant.

L’Islam dénonce tout ce qui fait obstacle aux progrès spirituels et intellectuels individuels, à l’affirmation et à l’ascension civilisationnelles collectives. En termes simples, l’Islam dénonce tout ce qui met en jeu l’honneur et l’inviolabilité de l’homme, ainsi que sa prédilection et sa réactivité communautaires.

En outre, le hadith suivant: ” J’ai vu le Messager d’Allah (les prières d’Allah soient sur lui et sur sa sainte famille) en train de faire Tawaf autour de la Sainte Ka’ba en lui disant: “Comme tu es pur et bon! Comme c’est pur et bon Ton parfum est! Comme tu es grand et exalté! Et comme ta sainteté est grande et exaltée! Mais par Celui en qui main est l’âme de Mohammad, la sainteté du sang et de la propriété d’un croyant aux yeux d’Allah est plus grande que ta sainteté! ‘ “

À lire aussi : Le guide religieux suprême : Notre société d’aujourd’hui souffre de la priorité des intérêts privés sur les intérêts publics dans divers domaines de la vie

Il est rapporté par Sayyid ‘Abd al-Adhim al-Hassani, d’Abou al-Hassan al-Redha (la paix soit sur lui) qu’il a dit: «O Abd Al Adhim, transmets mes salutations à mes amis et dis de ne pas laisser Satan recourir à leurs âmes. Ordonnez-leur de dire la vérité et de rendre fidèlement ce qui leur est confié. Ordonnez-leur de garder le silence, de laisser les disputes et les conflits concernant ce qui ne les concerne pas et de se rendre visite les uns les autres, car cela m’est très cher…

Ils ne doivent pas se livrer à la diffamation car je me suis voué comme tel et vexant un de mes amis, alors je demanderai à Allah de le punir dans ce monde d’un châtiment sévère et il sera l’un des perdants de l’au-delà. … ”

Par conséquent, toute personne qui utilise les médias sociaux et interagit avec les autres est responsable de ce qu’elle dit, car elle peut parler négligemment des personnes et leur jeter l’exclusion. Et tout ce que l’on dit leur sera présenté le jour du jugement, et chaque être humain sera tenu pour responsable de tout ce qu’il a dit et fait.

Nous mentionnerons dans les prochains sermons les types d’exclusion, car ce sujet mérite notre attention, car il s’agit d’un phénomène social grave qui menace notre système moral et notre coexistence sociale pacifique. Et, la dernière de nos prières est; Louange à Allah, Seigneur des mondes, et prières et paix soient sur Mohammed et sa lignée pure et vertueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here