PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Pour inciter à mettre le cap sur l’Algérie et en faire une destination phare du tourisme international, en hiver comme en été, un site vitrine a été créé vantant la beauté de ses paysages, la richesse de ses traditions, culturelles et culinaires, la finesse de son artisanat, le large éventail de ses prestations hôtelières, la qualité de ses transports, ainsi que le développement d’un réseau d’agences de voyage sur l’ensemble de son territoire.

Jeudi le 27 , à Alger, à l’occasion de la célébration de la Journée dédiée au « Tourisme et aux mutations numériques », c’est à Abdelkader Benmessaoud, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, qu’est revenu l’honneur de dévoiler le dernier-né des sites portails ayant pour mission de « promouvoir la destination Algérie » auprès d’un large public, dans trois langues essentielles : l’arabe, le français et l’anglais.

La langue amazighe s’y ajoutera « prochainement », après la signature d’une convention-cadre avec le Haut-Commissariat à l’Amazighité (HCA), tandis qu’un « guide touristique électronique sous forme d’application sur téléphones portables » viendra compléter idéalement le site portail. Un guide qui a vu le jour grâce à la contribution innovante et créative de « startups gérées par des jeunes », à la pointe du High Tech et fourmillant d’idées pour attirer les vacanciers dans leur pays.

À lire aussi: Ski et croisières: le tourisme halal entre dans l’ère du luxe`

Abdelkader Benmessaoud s’est réjoui, quant à lui, que cette grande Journée soit « l’occasion de faire connaître les progrès réalisés par le secteur du tourisme algérien en matière de programmes de numérisation », tout en rappelant avoir toujours œuvré dans ce sens, à travers des « instructions claires » visant à favoriser « l’adoption de la numérisation comme programme d’action sur tous les niveaux, eu égard aux facilités qu’elle offre ».

Pleinement conscient que « l’assurance des conditions sécuritaires représente un facteur clé et une condition impérative pour l’instauration de la stabilité et la réalisation du développement socio-économique entre les nations », il a par ailleurs insisté sur le fait qu’en dépit de « tous les conflits et menaces liés au terrorisme, à l’extrémisme violent et au crime organisé auxquels le monde fait face, l’Algérie est devenu un exemple à suivre en matière de cohabitation et de paix ».

Abdelkader Benmessaoud a tenu, à cet égard, à rendre hommage aux « efforts du président Bouteflika pour promouvoir la culture de la paix dans le cadre de la politique de réconciliation nationale, de la consécration des principes de fraternité humaine et de la promotion de la coopération entre les pays ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here