PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : En juillet dernier, Recep Tayyip Erdogan s’était déjà attiré les foudres de Benyamin Netanyahu, en qualifiant Israël de pays « le plus fasciste et le plus raciste au monde » lors d’un discours à Ankara.

Le président turc a réitéré ses critiques en accusant hier le premier ministre israélien « d’être un cruel oppresseur à la tête d’une terreur d’Etat », dans un discours diffusé à la télévision turque. Il a à nouveau reproché au dirigeant l’occupation de la Palestine et les massacres envers les palestiniens.

Le 22 décembre, Recep Tayyip Erdogan avait aussi lancé une pique à son adversaire en recommandant à des jeunes turcs de ne « jamais frapper un ennemi à terre », en ajoutant : « «Vous n’êtes pas un Juif en Israël ».

Des provocations qui n’ont pas plu à Benyamin Netanyahu et qui ont déclenché une série de tweets.

À lire aussi : Erdoğan élu « la personnalité musulmane globale de l’année 2018 » par un quotidien nigérian

Le chef du gouvernement israéliens a estimé qu’il était la cible quotidienne d’un « dictateur antisémite », ironisant sur le nombre d’attaques par heure dont il se dit l’objet.

« Il est obsédé par Israël. Il sait ce qu’est une armée morale et ce qu’est une véritable démocratie, par opposition à une armée qui massacre des femmes et des enfants dans les villages kurdes et un Etat qui, à mon grand regret, devient de plus en plus dictatorial jour après jour», a t-il ensuite tweeté.

Des propos qui ne font qu’envenimer une situation déjà explosive entre les deux hommes. Les relations turco-israéliennes sont tendues depuis qu’Ankara a ordonné à l’ambassadeur d’Israël de quitter la Turquie au mois de mai, après la morts de manifestants à la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

En juillet, le Parlement israélien a aussi voté une loi définissant Israël comme l’Etat-nation du peuple juif. Cette mesure avait provoqué la colère du chef d’Etat turc, qui s’est toujours positionné comme défenseur de la cause palestinienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here