La startup Rizq offre des services aux musulmans britanniques

by Pey Bahman Z
Royaume-Uni, musulmans britanniques, startup Rizq

SHAFAQNA – IQNA: Investir dans la Fintech islamique dans des pays comme la Malaisie et l’Indonésie est facile en raison des investissements et des lois qui facilitent le démarrage de startups dans ces pays.

Cependant, dans les pays non musulmans comme le Royaume-Uni, la Fintech islamique connait aussi un développement dû à la demande croissante de services bancaires halals parmi les musulmans britanniques, et des startups axées sur les services financiers islamiques ont commencé à opérer dans le pays, ces dernières années.

La première banque islamique de Grande-Bretagne, « Al Baraka International », a été créée en 1982. Par la suite, les services personnalisés en financement commercial et en crédit-bail se sont développés. « Ummah Finance » a été lancée au Royaume-Uni en avril 2017, mais a depuis été rebaptisée « MoneeMint Ethics ». Une autre banque islamique opérant au Royaume-Uni, « Niyah », a été lancée en janvier 2020, et a été acquise en août de la même année, par une autre startup islamique dans le domaine du financement islamique, nommée « Wahed ».

خدمات فین‌تِک رزق به مسلمانان بریتانیا

Il existe actuellement cinq banques islamiques au Royaume-Uni et environ 20 sociétés qui proposent des services de financement islamiques dans les domaines du crédit et de l’investissement.

À lire aussi: « Wahed » une startup d’investissements qui opère dans le domaine de la fintech et des services financiers islamiques

Selon un rapport du cabinet d’avocats « Trowers & Hamlins », Londres est le principal centre occidental de la finance islamique, et les actifs conformes à la charia au Royaume-Uni en 2017, s’élevaient à 4,7 milliards de pounds.

La startup Rizq qui est une des startups les plus récentes dans le domaine de la Fintech islamique, a débuté à Londres en 2020, avec le lancement de la première application bancaire numérique islamique alternative sur le marché britannique. Selon les fondateurs de l’application, cette application offre une expérience bancaire islamique numérique personnalisée qui adhère pleinement aux valeurs musulmanes dans le domaine de l’investissement et de la banque.

Selon les créateurs de l’application Rizq, grâce à sa technologie, les clients de la startup peuvent ouvrir leurs comptes en quelques heures, contrairement aux banques au Royaume-Uni, et ouvrir des comptes sans formulaires, appels téléphoniques ni file d’attente dans les agences. La technologie utilisée authentifie automatiquement les clients et leur permet de recevoir, d’envoyer et de dépenser de l’argent dès qu’ils ouvrent un compte. L’application permet aux utilisateurs d’effectuer des paiements rapides, d’établir des budgets, de faire des dons à des organisations de bienfaisance, et de transférer de l’argent en dehors du Royaume-Uni.

خدمات فین‌تِک رزق به مسلمانان بریتانیا

Akmal Saleem, fondateur de la société d’investissement islamique Maarij Wealth et ancien directeur du marketing et membre du conseil d’administration de « Brand 786 Global », est le fondateur de cette application dirigée actuellement par Shahid Amin.

Le budget total de Rizq est estimé entre 500 000 € et 1 million €. L’objectif de Rizq est d’avoir au moins 45 000 clients d’ici la fin de l’année, et d’étendre sa présence sur les marchés européens, en 2022.

You may also like

Leave a Comment