La reprise de la diffusion des programmes de la Radio Coran tunisienne

by Pey Bahman Z
Tunisie, Radio Coran

SHAFAQNA – IQNA: La page officielle de la Radio du Saint Coran tunisienne sur Facebook a annoncé la reprise de la diffusion des programmes de cette radio dont les équipements ont été saisis il y  a un mois par le Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica).

Selon le site arabic.rt, la page officielle de la Radio du Saint Coran de Tunisie a annoncé sur Facebook sa victoire contre Haica.
La radio Coran a annoncé qu’elle pouvait reprendre ses activités suspendues il y a un mois.
Par ailleurs selon le site businessnews, la membre de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica), Soukaina Abdessamad, a exprimé son étonnement, suite aux décisions judiciaires de la veille, émises par le Tribunal de première instance de Ben Arous et selon lesquelles elle maintenait d’une part la décision de saisie des équipements de la chaîne télévisée Nessma TV et décidait, d’autre part la levée des saisies opérées sur les équipements de la Radio du Saint Coran et de la Société d’information et de communication Zitouna.

À lire aussi: La fermeture des chaînes Nessma TV et de la Radio Coran en Tunisie

 Au micro de Myriam Belkadhi dans l’émission Shems Jedid sur Shems FM, Mme Abdessamad a spécifié mercredi 24 novembre 2021, que la décision judiciaire n’est pas parvenue à la Haica et que l’autorité a été juste informée du verdict par l’avocate chargée de l’affaire.

L’étonnement de l’instance et d’autant plus grand que le même scénario que celui de Zaghouan s’est reproduit pour la Radio du Saint Coran où en première instance elle a eu gain de cause et en appel, on a donné raison à la Haica, a-t-elle expliqué. Et de rappeler dans ce cadre, les multiples infractions commises par le député, prédicateur et propriétaire de la radio illégale al-Quran al Karim Saïd Jaziri, en ce qui concerne l’irrespect des lois établies.

Soukaina Abdessamad a souligné, dans ce cadre, que l’autorité audiovisuelle compte faire appel de la décision judiciaire de la veille.

You may also like

Leave a Comment