PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Ce vaste chantier de fouilles, situé sur un plateau escarpé protégé par le Tage, où jadis s’éleva l’une des quatre cités fondées dans la péninsule Ibérique par les Wisigoth, alors à l’apogée de leur puissance, n’avait pas encore révélé tous ses secrets…

Une découverte exceptionnelle, d’une valeur historique inestimable, a récemment couronné les efforts acharnés d’une équipe d’archéologues espagnols. Ces infatigables chercheurs de traces du passé ont en effet exhumé les vestiges de ce qui ressemble fort à la plus ancienne mosquée d’Europe. (source Live Science ).
« Grâce à ce nouveau levé géomagnétique, nous avons appris que l’espace entouré par les murs de la ville était pleinement développé et que sa population était suffisamment grande pour même dépasser les murs de la ville », a déclaré Noel Lenski, professeur d’histoire classique à Yale, sous l’autorité duquel les fouilles ont été placées.
« Ce qui est tout aussi important, c’est ce qui s’est passé dans une période qui a longtemps été considérée comme caractérisée par le déclin urbain et l’effondrement démographique. Ils ont découvert que la ville vieille de 1400 ans était bien plus vaste que ne le suggèrent les ruines visibles sur le site aujourd’hui », a-t-il précisé.
« Dans chaque espace que nous avons pu arpenter, nous avons trouvé des bâtiments, des rues et des passages », a souligné pour sa part le co-responsable de l’étude, Michael McCormick, historien et archéologue du Moyen Âge à l’université de Harvard.
Regard géomagnétique sur Reccopolis en 2015. Crédit: Copyright Antiquity Publications Ltd; Photographie de J. Henning et E. Fikrit Eyub; Henning, J. et al. Antiquité 2019.
Au fur et à mesure de leur exploration, les archéologues espagnols ont ainsi observé qu’un bâtiment imposant se démarquait nettement des autres par son orientation particulière : il était tourné vers La Mecque. Leur extraordinaire trouvaille a été confortée par le plan du sol qu’ils ont pu entièrement reconstituer, celui-ci faisant ressortir une ressemblance frappante avec les mosquées du Moyen-Orient.
Michael McCormick, avec une rigueur toute scientifique, attend que les fouilles soient complètement achevées pour affirmer, de manière irréfutable, que la plus ancienne mosquée d’Europe a bel et bien été mise au jour.
La lointaine présence musulmane sur le sol européen, bien antérieure à ce que d’aucuns prétendent, serait ainsi ensevelie sous terre à Recopolis, depuis des temps immémoriaux. Il ne reste plus à présent qu’à faire parler les pierres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here