PARTAGER
États-Unis, musulmanes, voile islamiqu

SHAFAQNA – Iqna: En 2011, Medina Brown portant le voile islamique, avait fait une demande d’emploi dans une prison de l’État du Delaware, et avait vu sa candidature rejetée. L’année suivante, sur le conseil d’une amie, elle s’est présenté à une séance d’entretien sans voile, et sa demande a été acceptée. En 2014, Brown a décidé de porter le voile et a été confrontée à l’opposition de ses supérieurs qui l’ont accusée de ressembler à une terroriste.

À lire aussi: Auteure américaine voilée crée un joli conte pour enfants valorisant le hijab

Condamnant cet acte d’islamophobie, le Conseil des relations américano-islamiques l’a décrit comme un exemple clair de discrimination religieuse et a déclaré que l’administration pénitentiaire de l’État du Delaware n’avait pas le droit d’interdire à ses employées musulmanes de porter l’hijab.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here