PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : La mosquée Selimiye est construite au 16e siècle à Edirne, capitale de l’Empire ottoman à l’époque, avant la conquête d’Istanbul. C’est l’œuvre de l’architecte Sinan qui est l’un des plus grands et ingénieux architectes que le monde ait connu.

La mosquée Selimiye et son complexe, construits sur ordre du Sultan Selim II, sont considérés comme des édifices des plus merveilleux de l’époque et des périodes à venir, par leurs excellences techniques, dimensions et esthétiques.

La construction de la Mosquée Selimiye qui éblouit les visiteurs par son apparence majestueuse, est lancée en 1568 et dure jusqu’en 1575 malgré les 15 mille personnes mobilisées pour les travaux. Même si son apparence est éblouissante même de très loin, c’est l’intérieur qui est surtout fascinant.
La coupole de la mosquée Selimiye représente le point culminant de la carrière professionnelle de l’architecte Sinan. Malgré la grandeur de la coupole, aucune colonne n’est placée pour la soutenir, afin de ne pas diviser l’espace intérieur. Elle dispose d’un espace assez grand permettant à 6 mille personnes d’y prier aisément. Les minarets qui se situent aux quatre angles de la mosquée et possédant chacun trois balcons, sont les plus élégants de ce type. Ce qui est aussi étonnant, c’est qu’il y ait trois escaliers qui ne se croisent pas à l’intérieur de chaque minaret.
L’architecte Sinan qui a laissé de magnifiques édifices à l’histoire de l’architecture mondiale, considère cette mosquée comme son chef d’œuvre. Les pierres, le marbre, le bois, la nacre et les faïences utilisés dans la conception intérieure ainsi que les ornements sur la coupole et les arcs, la bibliothèque et le centre d’enseignement font de cette œuvre le meilleur exemple d’une branche d’art.
La mosquée Selimiye et son complexe qui sont considérés comme un exemple somptueux de l’art architectural et du génie créatif de l’homme, sont inscrits en 2011 sur la Liste du Patrimoine mondiale de l’UNESCO.
Si vous vous rendez à Edirne pour visiter cette merveilleuse mosquée et si votre voyage intervient en juillet, vous pouvez aussi regarer les Luttes à l’huile de Kirkpinar qui sont perpétuées depuis plus de 6 siècles.
Pour participer aux festivités de Kakava organisées par les Roms dans la ville, vous devez planifier votre séjour en mai.
Nous vous recommandons également de ne pas rentrer sans avoir visité les musées de Santé, des œuvres turco-islamiques et de la Guerre des Balkans, gouté au fameux plat de foie cuit à la poêle ainsi qu’à la pâte d’amande et acheté de superbes savons et fromages blancs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here