PARTAGER
États-Unis, femmes noires

SHAFAQNA – Oumma: Selon le Centre américain de contrôle des maladies, le risque de mourir des suites d’un accouchement est trois fois plus élevé chez les femmes noires que chez les femmes blanches. Les États-Unis sont le seul pays développé où la mortalité maternelle progresse, touchant les Afro-Américaines dans des proportions qui traduisent d’évidentes discriminations.

À lire aussi : Deux insultes par minute : le difficile quotidien des femmes noires sur Twitter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here