PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Le gouvernement malaisien a fait un choix éthique et courageux en préférant ne pas organiser, en juillet prochain, le championnat mondial de para-natation plutôt que d’accueillir des athlètes israéliens.

La Malaisie ayant prévenu au début de ce mois qu’elle n’accorderait pas de visa d’entrée aux nageurs israéliens, en raison de la politique menée par Israël contre les Palestiniens, le Comité International paraolympique de natation a indiqué que la Malaisie ne pourrait organiser ce championnat comme prévu en 2019.

Ce à quoi le premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad, a répondu que son pays ne reconnaît pas l’Etat d’Israël et que son soutien aux Palestiniens répond à une exigence éthique primordiale.

À lire aussi : Personnalités musulmanes de 2018 présentées

Bien entendu, Israël a qualifié cette décision d’antisémite, comme à son habitude, et comme pour l’ensemble de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).

Mais le ministre malaisien des Sports et de la Jeunesse, Sayed Saddiq, a déclaré : ” Si le fait d’accueillir un événement sportif, concernant qui plus est les sportifs handicapés, devenait plus important que de défendre les droits de nos frères et sœurs palestiniens qui ne cessent d’être mutilés et de devenir des handicapés, ce serait le signe que nous avons perdu tout sens moral”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here