La Malaisie entre modernité et islam radical

by Pey Bahman Z
Malaisie , islam

SHAFAQNA – Oumma: La Malaisie et sa capitale cosmopolite et ultramoderne Kuala Lumpur. Ses nombreuses îles, 27 degrés toute l’année, des plages de sable blanc, un paradis de fonds marins incroyables, le bonheur pour les touristes venus y faire de la plongée. Une majorité de Musulmans modérés. Mais le pays est menacé par l’avancée des fondamentalistes. Les Etats du nord sont déjà dirigés par le parti islamique et ce dernier risque bien de gagner d’autres régions.

La Malaisie, l’un des pays les plus riches de l’Asie du sud-ouest. Dans ce pays majoritairement musulman, des filles en bikini côtoient des femmes voilées, une cohabitation dans le respect mutuel et d’où a d’ailleurs émergé l’expression “smiling islam”. Sa capitale Kuala Lumpur est synonyme de modernité, de business et de mode islamique. Le voile n’est pas obligatoire pour les femmes. Mais les islamistes gagnent du terrain et la police religieuse patrouille, clamant “ne pas vouloir de mauvaises filles au sein de sa jeunesse”.

À lire aussi: Malaisie: Création de la première usine de produits génériques halals

Dans les États du nord, le parti islamique est au pouvoir et le tribunal applique la charia : les peines de prison tombent pour les homosexuels, les couples non mariés, les personnes consommant de l’alcool ou surprises à manger pendant le ramadan, et avec ces condamnations, l’imposition progressive des châtiments corporels. Les islamistes recrutent même les tribus d’autochtones du fin fond des forêts pour les convertir à l’Islam. Ces chasseurs-cueilleurs qui vivent dans des traditions vieilles de 7000 ans se font enrôler et, petit à petit, leur identité disparaît.
Les écoles coraniques sont partout dans le nord du pays avec des cours d’éducation islamique où les enfants – qui ne parlent pas l’arabe – apprennent le Coran par cœur sans le comprendre.

You may also like

Leave a Comment