PARTAGER
fr.shafaqna - La jeune musulmane canadienne remercie le passager qui intervient au moment de l’incident

SHAFAQNA – IQNA : Aucun mot ne sera assez fort pour exprimer l’infinie gratitude que ressent la jeune canadienne, Noor Fadel, 18 ans, envers celui qui, n’écoutant que son courage, a fait face à son agresseur mardi dernier, au cours d’un trajet à bord du train de Vancouver qui a viré au cauchemar.

A peine était-elle montée dans le train de banlieue qu’elle emprunte quotidiennement que la jeune fille fut apostrophée violemment par Pierre Balzan, un passager de 46 ans entré dans une rage folle à la vue de son hijab, proférant des insultes d’une extrême vulgarité à son encontre, avant de se jeter sur elle pour la frapper au visage.

« Au moment où je me suis assise dans le train, cet homme s’est levé et a commencé à m’insulter, me traitant de putain et de salope, et hurlant qu’il me tuerait, ainsi que tous les musulmans », a relaté péniblement Noor Fadel sur sa page Facebook.

« Il s’est approché de moi et m’a giflée avec une grande brutalité, sans que j’ai eu le temps de fuir, et cela s’est passé sans que personne n’intervienne, à l’exception d’un seul passager, mon sauveur », a-t-elle poursuivi, sous une plume tremblante d’émotion et pleine d’admiration pour Jake Taylor, ce héros ordinaire qui s’est véritablement distingué au milieu de l’indifférence générale.

« Je ne pouvais pas rester sans rien faire ! », s’exclame ce jeune trentenaire indigné. Celui-ci reste, en effet, très marqué par la scène choquante à laquelle il a assisté en rentrant de son travail et devant laquelle il lui était impossible de fermer les yeux, en témoin passif.

Face au déchaînement de fureur de l’assaillant de Noor Fadel, Jake Taylor, ne craignant pas le danger, s’est alors précipité pour se dresser devant lui, l’air menaçant, en lui ordonnant d’arrêter. Désarçonné par l’autorité et l’intrépidité du seul et unique passager qui osait s’interposer en le fixant du regard, Pierre Balzan, ce raciste de la pire espèce, s’est immédiatement calmé.

« Merci à Jake Taylor d’avoir été la seule personne à voler à mon secours. Merci à lui, ce passager inconnu, qui s’est levé pour moi en courant de grands risques, et peu importe mon apparence ! », s’est confondue en remerciements la très reconnaissante Noor Fadel. Elle n’oubliera jamais la présence réconfortante de celui qu’elle salue en héros du jour, lequel, une fois que son assaillant est descendu du train sans demander son reste, est demeuré à ses côtés jusqu’à l’arrivée de la police et des services d’urgence.

Depuis ce mardi tristement mémorable, l’agresseur de Noor Fadel a été interpellé et accusé de « crime de haine », tandis que des liens d’amitié sont nés entre la jeune fille musulmane et Jake Taylor, ce grand frère protecteur qui l’a sauvée des griffes d’un islamophobe déterminé à nuire et lui a fait retrouver le sourire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here