La discrimination contre les musulmanes voilées dans l’accès au travail en EU

by Pey Bahman Z
musulmanes voilées ,EU

SHAFAQNA – Une enquête a révélé que 65 % des femmes musulmanes qui joignent à leurs CV leurs photos avec le hijab voient leurs demandes d’emploi rejetées sans même être convoquées pour un entretien d’embauche aux Pays-Bas, selon les résultats d’une enquête publiée récemment sur un site Web de l’Université britannique d’Oxford.

Selon la même étude, relayée par alyaoum24, la même chose se produit et dans presque les mêmes proportions en Espagne et en Allemagne. En plus du voile, la mention dans le CV d’une activité de bénévolat dans un centre religieux ou une organisation caritative islamique conduit également au rejet de la candidature des femmes musulmanes.

À lire aussi: Après la décision de justice européenne sur le port du hijab au travail, les musulmanes condamnent cette décision

 “Interdire le port du Hijab n’est pas discriminatoire », selon la CJUE 

Pour rappel, la Cour de justice de l’Union Européenne (CJUE) a estimé en juillet de l’année dernière que l’interdiction du voile au travail n’était pas discriminatoire.

« L’interdiction du port de toute expression visible de convictions politiques, philosophiques ou religieuses peut être justifiée par la nécessité pour l’employeur de projeter une image de neutralité à l’égard de la clientèle ou d’éviter des conflits sociaux », avait fait savoir la Cour dans un communiqué, estimant, par ailleurs, dans un arrêt, qu’interdire le port d’un signe religieux visible n’était pas discriminatoire, puisque cela s’applique à toutes les religions.

Cependant, selon la CJUE, « il est particulièrement important que l’employeur ait démontré qu’en l’absence d’une telle politique de neutralité, sa liberté d’entreprendre serait entravée parce qu’il subirait des conséquences négatives en raison de la nature de ses activités ou de l’environnement dans lequel elles sont exercées ».

Source: Article19

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.