PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : La députée palestinienne Khalida Jarrar est enfin sortie des prisons israéliennes !

Libérée en juin 2016, après avoir passé plus d’un an dans les prisons israéliennes, elle avait de nouveau été enlevée, chez elle, dans la nuit du 7 juillet, par l’armée israélienne.

Depuis, elle était maintenue en prison par un système judiciaire qui viole le droit international en ayant recours massivement à la détention administrative pour les prisonniers politiques palestiniens.

Comme l’avait été Salah Hamouri, Khalida Jarrar a été victime de cette détention arbitraire pendant 20 mois, détention renouvelable de 6 mois en 6 mois, sans qu’aucune charge ne lui soit notifiée.

À lire aussi : Torture et humiliations : le calvaire des Palestiniennes détenues dans les prisons israéliennes

Enfin Khalida est libre, elle a pu retrouver les siens et va pouvoir reprendre ses activités de défense des prisonniers politiques palestiniens et de dénonciation des crimes d’Israël. C’est bien cela qu’Israël ne supporte pas : le peuple palestinien est debout et résiste à l’occupation.

L’AFPS se réjouit de cette libération qui met fin à une situation totalement intolérable.

L’AFPS n’oublie pas qu’il reste 5450 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes, dont 490 condamnés à plus de 20 ans et 540 à vie, sans compter les centaines de détenus en attente de jugement.

L’AFPS continuera son combat pour la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens, à commencer par les 215 enfants et les 495 prisonniers en détention administrative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here