PARTAGER

SHAFAQNA – AlKafeel : L’autorité religieuse suprême a publié une déclaration sur les élections législatives irakiennes, lors du deuxième sermon de la prière du vendredi 17 Cha’ban 1439 AH correspondant au 4 MAI 2018 dans la nef sainte du sanctuaire saint Husseinite, avec l’imamat de son éminence Cheikh Abd El Mahdi Al Karbalaï (LV), et voici son texte :

https://alkafeel.net/news/images/main/ce7ee431f3c36e4dcb0362bb280b912a.jpg

A l’approche des élections législatives, de nombreux citoyens s’interrogent sur l’attitude de l’autorité religieuse suprême vis-à-vis de cet important événement politique, et à cet égard trois choses doivent être dites:

Premièrement : depuis la chute de l’ancien régime tyrannique, l’autorité religieuse a cherché à remplacer un système qui adopte le pluralisme politique et le transfert pacifique du pouvoir en retournant aux urnes lors d’élections libres et équitables, estimant qu’il n’y a pas d’alternative à ce cours, pour un avenir dans lequel le peuple jouira de la liberté et de la dignité, jouira du progrès et de la prospérité et préservera ses valeurs inhérentes et ses intérêts suprêmes.

Ainsi, l’autorité religieuse a insisté auprès de l’autorité d’occupation et des Nations Unies pour accélérer la tenue d’élections générales permettant aux Irakiens de décider de leur propre avenir, en choisissant leurs représentants autorisés à rédiger la constitution permanente et à nommer des membres du gouvernement irakien.

Aujourd’hui, quinze ans plus tard, l’autorité religieuse continue de croire que la conduite de ce cours constitue, en principe, le choix juste et approprié du présent et du futur du pays, et que la règle individuelle et autoritaire doit être évitée sous n’importe quel prétexte ou titre.

Mais il est clair que le processus électoral ne conduit à des résultats satisfaisants que par l’existence de plusieurs conditions, notamment : que la loi électorale soit juste pour protéger le caractère des votes des électeurs et n’est pas autorisée à les contourner. Ceux-ci comprennent : que les listes électorales sont en concurrence pour des programmes économiques, éducatifs et de service qui peuvent être mis en œuvre à l’écart de la personnalisation et des ventes nationales ou sectaires et des enchères de médias. Y compris : La conscience des électeurs de la valeur de leurs voix et leur rôle important dans l’avenir du pays, ils ne les donnent pas à des gens qui ne sont pas qualifiés pour le un prix et ne suivent pas les caprices et les émotions.

Certes, les échecs qui ont accompagné les expériences électorales passées de l’abus de pouvoir par de nombreux élus et occupants de postes de responsabilité dans le gouvernement, leur contribution à la corruption et au gaspillage de fonds publics sans précédent, et leur incapacité à s’acquitter de leurs fonctions au service du peuple, ou une vie décente pour ses enfants, n’est pas seulement le résultat naturel de la non-application des conditions nécessaires – quoique à des degrés divers – aux élections, observées d’une manière ou d’une autre dans les élections actuelles, mais l’espoir de corriger le cours de la gouvernance et la réforme des institutions étatiques de la population de ce pays et l’utilisation d’autres méthodes juridiques à sa disposition.

Deuxièmement, la participation à ces élections est un droit pour tout citoyen qui remplit les conditions légales, il n’a pas besoin d’exercer ce droit à moins qu’il ne soit satisfait des exigences de l’intérêt suprême de son peuple et de son pays. Pour d’autres dans la victoire de leurs sièges parlementaires élus, et peut être très loin de ses aspirations pour son peuple et son pays, mais reste à la décision de participer ou non à lui seul et est responsable pour lui en toute appréciation, devrait être pleinement conscient des intérêts du pays et l’avenir de ses enfants.

Troisièmement, l’autorité religieuse suprême confirme qu’il se trouve à la même distance de tous les candidats et toutes les listes électorales, dans le sens où elle ne prend en charge ou soutien aucune personne ou entité ou une liste, tout est laissé à la conviction des électeurs et de leurs opinions après examen, il est nécessaire de ne pas permettre à tout une personne ou une entité à exploiter le titre de l’autorité religieuse ou toute autre titre qui a une place spéciale et un statut dans le cœur des Irakiens, pour des gains électoraux, prévalent toutes les compétences et l’intégrité et son engagement envers les valeurs et les principes, et s’éloigner des programmes étrangers, et le respect de l’état de droit, et de préparer le sacrifice pour sauver la patrie et servir les citoyens, et la capacité de mettre en œuvre un programme réaliste pour résoudre les crises et les problèmes qui ont été aggravés depuis de nombreuses années.

Le moyen de s’assurer de cela est de voir le processus pratique des candidats et des responsables de leurs listes – en particulier ceux qui occupaient des postes de responsabilité lors des sessions précédentes – pour éviter de tomber dans le piège des perdants trompeurs, expérimentés ou non.

Nous demandons à Allah Tout Puissant de prendre les mains de tout le monde pour le bien du pays et le bien pour son peuple.

https://alkafeel.net/news/images/main/8678d6b6e0821e4a26edde2adbd50a69.jpg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here