PARTAGER
Fadlallah Grand Ayatollah Muhammad Hussein Fadlullah connaissance de l’Imam Mahdi connaître l’Imam Mahdi Imam al-Mahdï Imâm Mahdî L’absence de l’imam al-Mahdi L’Occultation l’Occultation majeure l’islam chiite la découverte de l’islam chiite Le Mahdi Naissance de l’Imam Mahdi Occultation mineure réapparition de l’Imam Mahdi

SHAFAQNA – via Bayynat : Ce qui suit fait partie d’un sermon du vendredi par feu l’ayatollah Fadlallah de la mosquée de al-Imamayn al-Hassanayn à Haret Hreik, le 4 sha’bân 1428 / 17 août 2007:

Rendre compte à soi-même

Dieu, à Lui la Grandeur et la Gloire, dit dans Son Noble Livre :

((O ceux qui croyez ! Craignez Dieu ! Que chacun considère ce qu’il a préparé pour demain ! Craignez Dieu ! Dieu est parfaitement informé de ce que vous faites. Ne ressemblez pas à ceux qui oublient Dieu ; Dieu fait qu’ils s’oublient eux-mêmes. Ceux-là sont les pervers. Les hôtes du Feu et ceux du Paradis ne sont pas égaux. Les hôtes du Paradis sont les heureux)) (Coran LIX, 18-20).

Dans ces Nobles Versets, Dieu, le Très-Haut, demande à l’homme de se mettre vis-à-vis de soi-même pour procéder à une opération de rigoureux compte à rendre qui englobe toute son histoire, tout ce qu’il aura fait, tout ce qu’il aura dit, toutes les relations qu’il aura établies, tous les projets qu’il aura planifiés, tous les défis qu’il aura lancés ou qui lui auront été lancés. L’homme devrait la nature de tout cela afin de s’en apercevoir des points de forces et des points de faiblesse. Il en est ainsi car l’homme peut tomber dans l’erreur lorsqu’il cède aux points faibles de sa personnalité, tout comme il peut être du côté de la vérité. Il peut être aux prises avec des points négatifs dans ses affaires, tout comme il peut avoir des points positifs.

C’est comme si Dieu résume cette question  en disant que cette histoire vécue par l’homme pendant les années qu’il a passées de sa vie, qu’elle soit longue ou courte, n’est rien d’autre que ce qu’il a préparé pour demain afin de le présenter à Dieu. Le demain dont il s’agit est le Jour de la Résurrection car, ressuscité, ce Jour-là, l’homme présentera devant Dieu toutes ses actions, bonnes ou mauvaises.

Quant à toi, en agissant dans ce monde-ci, tu te présentes au Jour de la Résurrection à travers ton effort et ton activité. En étudiant tout cela, en se rendant compte de ce qui est bien et de ce qui est mal en toi, tu sauras que Dieu t’ordonne de Le craindre dans ce qui te reste de temps à vivre, tu sauras que tu devras considérer ce que tu as préparé pour demain.

Après cela, Dieu affirme qu’Il est parfaitement informé de ce que font les hommes. Rien n’échappe à Dieu, à Lui la Grandeur, de ce que tu penses en matière de vérité ou d’erreur, de ce que tu fais en matière de bien ou de mal, et de ce qui tu as pratiqué en matière d’obéissance ou de désobéissance. Tu dois te sentir à découvert devant Dieu et que ((Dieu décèle la perfidie des regards, il met à nu ce que recèlent les cœurs)) (Coran XL, 19). Tu dois prendre en compte la présence de Dieu dans toutes tes affaires et toutes tes situations afin de sentir que Dieu te voit de l’extérieur et de l’intérieur, afin que tu craignes Dieu parce qu’Il est au courant de ce que tu fais. C’est pour cette raison que l’une de nos Traditions dit : “Crains Dieu comme si tu Le vois; et si tu ne Le vois pas, C’est lui qui te voit, que Dieu ne soit pas celui, parmi ceux qui te regardent, que tu prends le moins en considération“. C’est que certaines personnes ont honte de commettre un péché même en la présence d’un enfant, mais ils n’ont pas honte de le commettre en la présence du Seigneur des Mondes.

Ce qui est demandé, avant tout, de l’homme est qu’il procède à rendre compte à soi-même de soi-même. Une Tradition dit à ce propos : “Jugez-vous vous-mêmes avant d’être jugés /par Dieu/ et pesez-vous vous-mêmes avant d’être pesés“. Il en est ainsi car cela te permet de savoir ce que tu auras fait, ce que tu auras avancé et ce que tu auras omis. La valeur de cette question consiste dans le fait que l’homme, lorsqu’il étudie ses actions dans toute son histoires passée, cela l’incitera à se corriger lorsqu’il commet des erreurs, ou lorsqu’il dévie dans l’un ou l’autre des domaines.

Oublier Dieu, c’est le pilier du péché 

Le deuxième point traité par ce Noble Verset est ((Ne ressemblez pas à ceux qui oublient Dieu ; Dieu fait qu’ils s’oublient eux-mêmes)). Tu devrais toujours te rappeler de Dieu car, en oubliant Dieu, tu oublies ta responsabilité, tu oublies le fait de te corriger, de t’éduquer et de faire attention à ta destinée. Si tu es inattentif à tout cela, cela signifie que tu seras embourbé dans la boue, la boue des passions et des déviations qui te conduiront à une chute effroyable.

Lorsque l’Homme oublie son Seigneur, il s’oublie lui-même. Ainsi il passe sa vie sans régulation, sans aucune règle, et sans s’ouvrit aux questions de la destinée. Cela le conduit certainement à la perversité.

Dieu, le Très-Haut, a évoqué, dans maints Versets, la sanction consécutive à l’oublie du Seigneur par l’homme. Car en te rappelant le Jour du Jugement, tu te rappelles tes responsabilités. Dieu, le Très-Haut, parle de certains en ces termes : ((A ceux qui ont tourné endérision le culte du Seigneur, en ont fait objet de raillerie entre eux, et que la vie éphémère a séduits. Nous les oublions en ce Jour, comme eux-mêmes en ont oublié la rencontre et ont refusé de croire en Nos signes)) (Coran VII, 51). Ceux qui n’ont pas respecté leur religion avec ses règles et ses obligations, mais qui ont opté pour les distractions et les jeux, ceux qui font de leur religion un jeu ou une distraction, ceux-là seront oubliés, négligés et considérés par Dieu comme une catégorie sans valeur.

Dieu nous parle par la suite des hypocrites, hommes et femmes, en tant qu’exemples de ceux qui seront négligés par Dieu. Dieu, le Très-Haut, dit à ce propos : ((Les hypocrites de l’un et de l’autre sexe sont fait de la même étoffe. Ils encouragent au mal et déconseillent le bien. Leurs mains avares se referment d’instinct. Ils ont chassé loin d’eux la pensée de Dieu, et Dieu les a oubliés. Des êtres pervers, tels sont les hypocrites)) (Coran IX, 67). Les hypocrites, hommes et femmes constituent un seul groupe. Ils encouragent les gens à transgresser les interdits et à dévier loin de la ligne droite. Ils conseillent à l’homme de na pas faire la prière et à la femme de ne pas respecter les obligations qui lui sont prescrites par Dieu, comme la pudeur et le port du voile.

Dieu, le Très-Haut, a dit : ((Evoque ton Seigneur après L’avoir oublié et dis : ‘Puisse mon Seigneur, me guidant, me rapprocher de la vraie solution’)) (Coran XVIII, 24). Si tu vis tout en te rappelant de Dieu, et si tu te retrouves dans un état d’oubli en raison de tes occupations, tes affaires ou tes désirs, tu dois te rappeler de Dieu pour suivre le bon chemin qu’Il t’a tracé.

Se rappeler de Dieu, c’est le pilier de l’obéissance

L’imâm ‘Alî (p) a dit : “Le fait d’évoquer Dieu est de Deux sortes : L’évoquer lorsqu’on est aux prises avec les calamités, ce qui est bien et beau ; mais ce qui est plus beau est d’évoquer Dieu lorsqu’on est tenté de violer ce qui est interdit par Lui. Le fait de L’évoquer dans cette situation constitue un barrage à la tentation”. L’Imâm as-Sâdiq (p) a dit : “Les obligations les plus difficiles parmi celles que Dieu a imposées à Ses créatures sont : Etre juste avec les autres en reconnaissant ce que tu leur dois ; Traiter ton frère comme tu te traites toi-même ; et le fait d’évoquer Dieu dans toutes les situations. Il ne s’agit pas seulement de dire ‘Grandeur à Dieu, louange à Dieu et il n’y a pas de divinité en dehors de Dieu’, même si c’est une manière d’évoquer Dieu, mais de d’évoquer Dieu chaque fois que tu accours à Lui obéir ou à Lui désobéir“. Cela veut dire que tu dois L’évoquer jusqu’à ce que tu fasses ce que tu dois faire pour Lui obéir, et L’évoquer pour éviter de Lui désobéir.

Dieu, le Très-Haut, a dit : ((Ceux qui ont cru et dont les cœur se reposent en sécurité en évoquant Dieu)) (Coran XIII, 28). En effet, lorsque tu évoques Dieu, le Clément, le Miséricordieux et le compatissant, tu te sens envahi par la quiétude et non pas par l’angoisse. Dieu nous a prescrit les cinq prières du jour et de la nuit pour que nous L’invoquions à tout moment et vivre le sentiment de Sa présence. L’une des Traditions signale que la prière est l’Ascension (mi’râj) du croyant vers Dieu.

Nous invoquons Dieu, le Très-Haut, de faire en sorte que nous soyons parmi ceux qui L’invoquent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here