PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : Après cinq jours de recherches, de soirées coraniques et poétiques et d’activités diverses, avec la participation de délégations représentant 40 pays du monde entier, la 15e édition du Festival culturel mondial du printemps du martyre organisée par les deux secrétariats généraux du sanctuaires de l’imam al-Hussein et d’al-Abbas (paix soit sur eux deux) pour célébrer les anniversaires de naissance du petit-fils bien-aimé du Saint Prophète ainsi que les lunes Mohammadienne (paix soit sur eux), sous le slogan “Imam al-Hussein (paix soit sur lui) phare des nations et réforme des valeurs”, s’est achevée samedi après-midi du 7 Cha’ban 1440 AH correspondant au 13 avril 2019 dans le sanctuaire sacré de l’Imam al-Hussein (la paix soit sur lui) avec une large présence académique, culturelle et médiatique importante, ainsi que la présence des deux hauts fonctionnaires des deux sanctuaires sacrés; Cheikh Abdel-Mahdi al-Karbala’i et Sayed Ahmad al-Safi.

La cérémonie de clôture a débuté par une récitation de versets du Coran par le lecteur égyptien Adli Abu Mustafa, suivie de la lecture de la sourate al-Fatihah à la mémoire des martyrs d’Irak. Puis le haut responsable du sanctuaire sacré de l’imam al-Hussein; Cheikh Abd al Mahdi al Karbala’i a prononcé le message des deux secrétariats généraux des sanctuaires de l’imam al-Hussein et d’Al-Abbas (la paix soit sur eux) dans lequel il a rappelé la grande importance de la Fatwa du devoir suffisant pour la défense, rappelant la révolution du martyre Husseinite de notre temps, puis il a souligné les objectifs de ce festival.

Ensuite, il y a eu le discours de la Chambre des Ifta en Irak, prononcé par le porte-parole officiel de la Chambre; Cheikh ‘Amer al-Bayati, qui a appelé à la modération dans tous les aspects de la vie et au renoncement à la division, à la rivalité et aux combats.

Suivi d’un poème du poète Natheer al-Mudhaffar, qui a chanté en louant le Maître des martyrs et son frère Aba al-Fadl al-Abbas (la paix soit sur lui).

Après quoi, Baba Mondi, chef religieux de l’Albanie et leader mondial de l’ordre Bektashi, a déclaré qu’il était ravi de se rendre en Irak et de constater qu’il se développait et qu’il était éclairé, indiquant que la diffusion de l’islam ne peut se faire que par l’amour et la paix.

Ensuite, le professeur Robert Gleave, professeur d’études islamiques à l’université d’Exeter au Royaume-Uni, a déclaré que, depuis plus de vingt-neuf ans, il attendait de se rendre à Karbala et qu’il est si heureux de pouvoir enfin le visiter après ces années dans un festival si important.

La cérémonie s’est achevée par la reconnaissance de tous ceux qui ont participé et contribué au succès de ce festival.

À lire aussi : La célébration du festival culturel international “Le Printemps du Martyr” à Karbala

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here