PARTAGER

SHAFAQNA – Al kafeel : Les activités de la quinzième édition du festival culturel international Le printemps du martyr, organisé et financé par les deux sanctuaires saints d’Al Hussein et d’Al Abbas (paix sur eux deux), ont débuté le mardi 3 Cha’ban 1440 AH correspondant au 9 Avril 2019, dans la nef sainte Husseinite, le festival est organisé en célébration de l’anniversaire de naissance de l’imam Al Hussein (p) et les lumières Mohammadite pendant le mois de Cha’ban, sous le slogan : (L’imam Al Hussein – paix sur lui) – Phare de la nation et réforme des valeurs) et durera du 3 au 7 Cha’ban.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par une large présence et participation de personnalités religieuse, politiques, intellectuelles, culturelles, littéraires, artistiques et sociale de l’intérieur et extérieur du pays, ainsi que les représentants de nombreuses références religieuses et des sanctuaires saints, en plus des participants de 40 pays, avec une couverture médiatique très large, représentée par 25 chaînes de satellite, en plus des radios et médias écrites et web et les services médiatiques des deux sanctuaires saints.

À lire aussi : Soirée coranique bienheureuse à la fin du premier jour du festival culturel international Le printemps du Martyr

La cérémonie d’ouverture a débuté par la récitation de versets du Saint Coran par Sayeed Hassanein Al Hilou, suivi du mot des deux secrétariats généraux des deux sanctuaires saints d’Al Hussein et d’Al Abbas (p), dans lequel il a montré : « Le discours aujourd’hui soit être fondé sur les bases scientifiques précises, sans provoqué de la discorde ou tension, cela ne signifie pas de les spécificités religieuses, sectaires ou éthiques seront abolies, mais tout le monde a le droit de suivre le chemin qu’il voit dans la soumission à Dieu, et doit être fier de faire partie de son peuple ou sa partie ».

Suivi d’un poème du poète et arbitre international égyptien Ahmed Bakhit, puis le mot des délégations participantes prononcé par Dr Mustapha Rachid ; Grand Mufti d’Australie et la Nouvelle-Zélande et président de la fondation (La grande conscience pour les droits de l’homme affilié aux Nations Unies), dans lequel il a dit : (L’Irak et son peuple aimant, ce grand pays qui a ces bienfaits sur la nation islamique, et ce sont des faits historiques, et nous avons appris de l’Islam qu’il faut rendre hommage aux bienfaisants ».

La cérémonie s’est poursuivi avec le mot du Professeur Krikor Kosatch ; écrivain et chercheur en histoire de la région Arabe et le Moyen-Orient à l’université gouvernementale Russe des sciences humaine à Moscou, et il a dit : « Quand je vois les visiteurs des sanctuaires saints à Karbala, j’ai constaté dans leurs yeux une lumière qui ne peut être considéré qu’une lumière de la bénédiction humaine … ».

Les présents ont écouté le poète Mahdi Chakir Al Nahiri avec son poème qui a remporté la première place du concours de poésie dans le cadre des activités du festival.

Les discours se sont terminé par celui du Cheikh Dr Ihticham Al Hassan ; directeur de la fondation culturelle Al Mu’mal dans la ville de Lucknow en Inde, dans lequel il a dit : « Nous sommes fiers de la victoire des Irakiens sur les gangs terroristes Daesh, et qui a été réalisé grâce à la Fatwa et à leur réponse … ».

La cérémonie s’est clôturé avec des chants et des poèmes Husseinite par le Radood Al Husseini Mollah Jalil Al Karbalaï, et les activités reprennent le soir avec une soirée coranique et la participation de nombreux lecteurs locaux et mondiaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here