PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Ce jeudi 2 août, Israël a bloqué la fourniture de carburant et de gaz à la bande de Gaza. La mesure n’est pas une première. Mais elle montre le regain de tension entre l’Etat hébreu et les territoires palestiniens occupés. Ce blocus est la réponse d’Israël aux envois de cerfs-volants incendiaires par de jeunes Palestiniens. En juin, l’Etat hébreu avait déjà répondu à ces derniers en lançant des raids aériens. Les cerfs-volants incendiaires, dont les lancers ont repris ces derniers jours, ont détruit 3 000 hectares en Israël mais n’ont fait aucune victime.

À lire aussi: La Flottille de la Liberté une fois de plus interceptée par Israël

Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, explique dans un communiqué que le blocus a été décidé en réaction à « la poursuite du terrorisme à l’aide de ballons incendiaires et des affrontements à la frontière » lors de la Grande marche du retour. Cette sanction durera « jusqu’à nouvel ordre. » Une mauvaise nouvelle pour la bande de Gaza, dont 80 % de la population est tributaire d’une aide, selon les statistiques de la Banque mondiale. Mi-juillet, Israël avait déjà bloqué les livraisons de carburant et fermé le check-point de Kerem Shalom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here