PARTAGER
https://fr.shafaqna.com

SHAFAQNA – Ce qui suit fait partie du livre Propos de Jesus Sur L’Ethique, traduit par Moulla Nissarhoussen Rajpar et une Kaniz-e-Fatéma sélectionné par SHAFAQNA.

« Et Nous avons lancé sur leurs traces Jésus, fils de Marie, en tant que confirmateur de ce qu’il avait devant lui du fait de la Thora. Et Nous lui avons donné l’Évangile – où il y a guidée et lumière – en tant que confirmation de ce qu’il avait devant lui du fait de la Thora, et en tant que guidée et exhortation pour les pieux. » (Saint Coran 5: 46)

« Ce sont à coup sûr des mécréants ceux qui disent: “En vérité, Allah, c’est le Christ, fils de Marie!” – Alors que le Christ a dit: “Ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur.” Quiconque, en vérité, donne à Allah des associés, eh bien oui, Allah lui interdit le Paradis; et son refuge est le Feu. Et pour les prévaricateurs, pas de secoureurs!

Ce sont à coup sûr des mécréants ceux qui disent: “En vérité, Allah est troisième de Trois.” Alors qu’il n’y a de Dieu qu’Allah Seul! Et s’ils ne cessent leur dire, très certainement un châtiment douloureux atteindra ceux d’entre eux qui mécroient. » (Saint Coran 5: 72-73)

À lire aussi : Jésus, Fils De Marie, Cité Dans Le Saint Coran (1)

« Le Christ, fils de Marie, n’était qu’un Messager. Des Messagers certes avant lui ont passé. Et sa mère était une véridique. Et tous deux mangeaient au repas! Vois comme Nous leur exposons les signes, et puis vois comme ils se détournent! » (Saint Coran 5: 75)

« Et quand Allah dira: “Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiai de l’esprit de sainteté! Au berceau tu parlais aux gens, puis comme homme ayant atteint l’âge mûr.

Et quand Je t’enseignai le Livre et la sagesse et la Thora et l’Évangile! Et quand tu pétrissais de glaise comme une figure d’oiseau! Puis tu soufflais dedans; puis par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais, par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et quand J’empêchais de toi les enfants d’Israël, au moment où tu leur apportais les preuves! Puis ceux d’entre eux qui ne croyaient pas dirent: “Ceci vraiment n’est que magie manifeste!”

Et quand J’ai révélé aux Apôtres ceci: “Croyez en Moi et en Mon Messager”, ils dirent: “Nous croyons; et sois témoin qu’en vérité nous sommes des Soumis.”

– Quand les Apôtres dirent: “Ô Jésus, fils de Marie, se peut-il que ton Seigneur fasse descendre du ciel sur nous un plateau servi?” Lui de dire: “Craignez Allah si vous êtes croyants.”

À lire aussi : Islam et Christianisme ; Similitudes et Différences

Ils dirent: “Nous voulons en manger et que nos cœurs se tranquillisent et que nous sachions qu’en effet tu nous as dit vrai et que nous en soyons témoins.”

“Ô Allah, notre Seigneur, dit Jésus, fils de Marie, fais descendre du ciel sur nous un plateau servi qui soit une fête pour nous – pour le premier d’entre nous comme pour le dernier d’entre nous – ainsi qu’un signe de Toi. Et nourris-nous tandis que Tu es le meilleur des nourrisseurs.”

“Oui, dit Allah, Je le ferai descendre sur vous. Après quoi quiconque d’entre vous vient à mécroire, alors, oui, Je le châtierai d’un châtiment dont Je ne châtierai personne de par les mondes!”

Et quand Allah dira: “Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui a dit aux gens: “Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah?” Il dira: “Pureté à Toi! Qu’aurais-je à dire ce à quoi je n’ai aucun droit? Si je l’avais dit, alors Tu l’aurais su, certes: Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur des invisibles.

À lire aussi : L’Islam et les autres religions (Partie4)

Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, à savoir: “Adorez Allah, mon Seigneur tout comme votre Seigneur”. Et je suis resté témoin sur eux aussi longtemps que j’ai demeuré parmi eux. Puis quand Tu m’as achevé, c’est Toi qui es resté leur surveillant. Et Tu es témoin sur toute chose.

Et si Tu les châties, alors, vraiment, ils sont Tes esclaves. Et si Tu leur pardonnes, alors, vraiment, c’est Toi le Puissant, le Sage.

Allah dira: “Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques: à eux les Jardins sous quoi coulent les ruisseaux, d’y demeurer éternellement. Allah les agréera et eux L’agréeront. Voilà l’énorme succès!” » (Saint Coran 5: 110-119)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here