PARTAGER

SHAFAQNA – “Modernité et authenticité: les défis du monde musulman d’un siècle à l’autre”, c’est le thème de la conférence que donnera l’ancien ministre français de la Défense, Jean-Pierre Chevènement, le vendredi 22 février 2019 à 16h à l’amphithéâtre de Business School (66 avenue Mohamed V à Tunis).

En août 2016, François Hollande propose son nom pour prendre la tête de la Fondation des œuvres de l’islam de France, créée en 2005 par Dominique de Villepin, organisme que le président de la République souhaite relancer. Cette proposition est critiquée par la sénatrice écologiste de Paris Esther Benbassa qui estime que le choix par le gouvernement d’une personnalité politique « discrédite à l’avance » l’institution et qu’une telle nomination pouvant être perçue comme une « mise sous tutelle » des musulmans. Le maire LR de Tourcoing Gérald Darmanin juge que « le nommer à la tête de cette fondation est une idée pour le moins paternaliste, presque coloniale ». Pour la sénatrice UDI de l’Orne Nathalie Goulet, « Personne ne songerait à nommer un chrétien à la tête de la fondation pour le judaïsme. » Malgré des propos contestés (appel à la « discrétion » des musulmans, disparition d’« une nationalité » à Saint-Denis), il est cependant confirmé comme président de la fondation.

Chevènement est invité par l’université centrale et le Cercle Diplomatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here