PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Il a déclaré au cours de ce programme : “Nous devons regarder le monde avec deux visions : une vision intérieure sur notre culture et nos coutumes, et une vision extérieure sur les différentes cultures, et comparer pour voir ce qui est juste ou faux.”

Mohammad Arab a souligné : “ J’habitais à Los Angeles et il y a 25 ans, j’ai décidé d’aller au Brésil pour le carnaval où ma sœur m’a donné un Coran. J’ai commencé à le lire pour savoir ce qu’il y avait dans le Coran et dès les premières pages, j’ai été attiré par l’islam. Après, je suis allé dans la forêt amazonienne pour trouver le calmer et j’ai lu environ les deux tiers du Coran, ce qui a provoqué un grand changement dans ma vie. Le Coran m’a montré que nous avions un Dieu qui donnait un sens à notre vie mais pour comprendre le Coran et éviter les interprétations personnelles, il faut avoir un professeur ».

À lire aussi : Une jeune Suédoise s’est convertie à l’Islam au mausolée de l’Imam Réza (A.S)

Le livre « Renaissance à Los Angeles » rédigé par Behzad Daneshgar, qui raconte les souvenirs et la conversion de Mohammad Arab, a été présenté à la fin de cette réunion.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here