PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Le gouvernement israélien, dans sa grande bonté, a établi une liste de 10 pays qui seront autorisés à exporter ces vaccins. Un seul “hic” : aucun d’entre eux ne produit de vaccins et aucun n’a demandé à l’OMS l’autorisation d’en exporter.

Et depuis 1995, ce sont l’OMS et l’UNICEF qui fournissent en vaccins les territoires palestiniens occupés, permettant une couverture vaccinale de 100% des nouveau-nés et l’éradication des maladies concernées.

À lire aussi : Les chrétiens de Gaza, interdits de fêter Noël à Bethléem

Ce qui n’est pas pour plaire à Israël, qui ne peut se contenter d’estropier et de tuer les jeunes Palestiniens, quand ils ne sont pas emprisonnés et torturés. Il lui faut, outre la privation d’eau potable, d’électricité et de médicaments, ajouter celle des vaccins infantiles pour élargir le nettoyage ethnique.

L’AP promet que l’OMS et l’UNICEF ne céderont pas… et continue pendant ce temps sa “coordination sécuritaire” avec l’occupant israélien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here