PARTAGER

SHAFAQNA – Medya Turk : Le CFCM a tenu son Conseil d’Administration, le dimanche 16 juin 2019, à la Grande Mosquée de Paris et les décisions ont été rendu publiques par un communiqué de presse.

D’après ce communiqué, le Conseil d’Administration a adopté les Rapports moral et financier puis a modifié les dernières modifications du Règlement électoral et du Calendrier électoral qui vont permettre la tenue de nouvelles élections.
Ainsi, la date des élections du CFCM a été fixée au 19 octobre 2019 dans les Régions (pour les CRCMs) et celle du Bureau exécutif a été arrêtée au 3 novembre 2019.
Par ailleurs, « les Membres du Conseil d’administration ont tenu à rendre hommage au Président Ahmet OGRAS pour le travail accompli durant les deux dernières années », précise le communiqué.
Par ailleurs, sans le nommé, le Conseil d’Administration a également validé la décision du Bureau du CFCM de mettre fin aux fonctions de l’Aumônier national des Hôpitaux.

À lire aussi : Dalil Boubakeur devient président par intérim du CFCM

En effet, Abdelaq Nabaoui, actuel président du conseil régional du culte musulman (CRCM) d’Alsace est en conflit ouvert avec le CFCM qui lui reproche de faire cavalier seul dans ses initiatives alsaciennes pour structurer l’islam. En attendant les nouvelles élections, le CFCM a nommé un Aumônier national des Hôpitaux intérimaire.
Le communiqué a également demandé au le Recteur de la Grande Mosquée de Paris et ancien président du CFCM, Dalil BOUBAKEUR d’assurer la présidence de transition après le mandat d’Ahmet OGRAS qui prendra fin le 30 juin.
Le CFCM réaffirme, par ailleurs sa volonté de mettre en place dans les meilleurs délais les Conseils Départementaux du Culte Musulmans (CDCM) qui remplaceront les CRCM actuels conformément à la décision de l’Assemblée Générale du 7 Avril 2019.
Un autre chantier du futur président sera également « de consolider la mission du Conseil religieux au niveau national, et concrétiser la mise en place des Conseils des Imams dans les Régions et dans les Départements », conclu le communiqué.
Pour rappel, le CFCM a été crée en 2003 par le ministre de l’intérieur de l’époque, Nicolas Sarkozy afin de structurer l’Islam de France. Mais depuis un certain temps, le président français Emmanuel Macron, tente de créer une nouvelle structure « plus conforme aux attentes de l’état français ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here