Introduction du nouveau Coran électronique pour aider les aveugles et malvoyants à la Grande Mosquée de La Mecque

by Pey Bahman Z
Coran électronique , Grande Mosquée de La Mecque

SHAFAQNA -Arabnews: Un Coran électronique introduit à la Grande Mosquée de La Mecque pour aider les musulmans aveugles et malvoyants.

Une technologie avancée basée sur le braille a été utilisée pour créer le Coran électronique Haramain, qui permet aux visiteurs et pèlerins aveugles et malvoyants de lire et d’accéder plus facilement aux versets du livre sacré de l’Islam.

Ghazi Al-Thubyani, de la Présidence générale pour les affaires des deux saintes mosquées, a déclaré que des étagères spéciales étaient en cours de préparation pour les 100 appareils braille électroniques conçus pour les malvoyants.

L’appareil, qui mesure près de quinze centimètres de long et dix centimètres de large, permet aux utilisateurs de passer facilement d’une page à l’autre à l’aide de cellules braille de haute qualité.

« Chaque cellule peut accueillir six points pointillés, ainsi que 10 touches numériques qui permettent aux utilisateurs de saisir le numéro de page pour une navigation rapide, ainsi que des boutons de rotation. Ils peuvent également faire défiler les lignes de chaque côté des textes en braille », déclare Al-Thubyani à Arab News. « Ce service sera proposé très prochainement. Nous avons presque fini de préparer des étagères pour que ces appareils soient à la portée des fidèles aveugles qui visitent la sainte mosquée. »

Il ajoute que la Grande Mosquée propose aussi des copies papier du Coran en braille en plus des nouveaux appareils. « Chaque mus’haf (copie du Coran) se compose de six volumes. Nous avons également des livrets en braille adaptés aux enfants aveugles pour les aider à maîtriser le monothéisme et les bases de l’islam.

Les musulmans aveugles et malvoyants rencontrent des difficultés lorsqu’ils lisent des exemplaires du Coran disponibles en braille. Ils doivent avoir jusqu’à six volumes papier pour lire le livre sacré de 600 pages. Dans le cadre de ses plans de numérisation des services fournis, la présidence a fait tout son possible pour faciliter l’expérience des gens qui visitent les deux saintes mosquées.

Al-Thubyani déclare que la première phase du projet, qui a duré près de 10 mois, était axée sur le Coran. Il y aura une autre phase dans laquelle les éclaircissements sur le Saint Coran seront ajoutés en utilisant la même technologie.

À lire aussi: La prière de demande de la pluie a eu lieu dans toute l’Arabie saoudite + Photos

La présidence tenait à utiliser la technologie dans tous ses services dans les deux saintes mosquées et à ce que leurs plans soient conformes à la Vision 2030 du Royaume, ajoute-t-il.

Le projet a démarré lors d’une réunion à la présidence où il a été convenu de faire appel à des experts afin de trouver un appareil qui pourrait faciliter aux aveugles et malvoyants la lecture des copies papier du Coran en braille.

Misha’al Al-Harasani, à la tête de l’équipe qui a créé le nouvel appareil, a précédemment décrit son invention comme une carte électronique à 28 caractères. Chaque caractère a six lettres en braille et la page du tableau contient 28 lignes.

« Les malvoyants peuvent facilement lire le Coran et naviguer à travers les pages de la même manière que tout le Coran est enregistré sur le tableau », a déclaré Al-Harasani à Arab News dans une interview précédente.

Il a expliqué comment le mus’haf numérique faciliterait le processus de lecture du Coran pour les malvoyants, par rapport à la version régulière du Coran en braille.

« Les malvoyants lisent le Coran en braille en six gros volumes qui leur rendent difficile l’accès à la page, au passage ou à la sourate. Les transporter et les stocker est également difficile en raison de leur volume.

L’inspiration pour créer le mus’haf numérique est venue lorsqu’il a visité le complexe King Fahd pour l’impression du Saint Coran à Médine afin de participer à un séminaire d’enseignement du Coran dédié aux personnes ayant des besoins spéciaux.

« Avec l’aide de mon équipe, j’ai fait des recherches sur la lecture du Coran pour les personnes ayant des besoins particuliers, notamment les malvoyants. Et à partir de là, l’idée de créer un mus’haf numérique pour les malvoyants est née. »

Al-Harasani, dont les inventions précédentes pour les malvoyants comprennent un téléphone portable, une monnaie et un siège passager d’avion, explique qu’une partie de l’équipe avec laquelle il travaillait était composée de personnes malvoyantes.

You may also like

Leave a Comment