PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Vendredi , des centaines de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade de Chine à Jakarta, ainsi que devant le consulat chinois à Medan, dans le nord de Sumatra.

Un rassemblement sous la bannière #SaveMuslimUighur (Sauvez les musulmans ouïghours), demandant la fin des détentions massives des Ouïghours dans les camps de rééducation en Chine.

« Nous exhortons le gouvernement (chinois) à prendre des mesures contre la violence envers les musulmans ouïghours », a confié au Jakarta Post, un membre des oulémas indonésiens à Sumatra.

Slamet Ma’arif, organisateur de la manifestation à Jakarta a quant à lui dénoncé « l’oppression, la torture et la cruauté du gouvernement communiste chinois », envers les « frères musulmans ».

À lire aussi : La Chine continue sa guerre contre les religions

« Nous appelons le gouvernement indonésien à prendre des mesures concrètes pour aider les Ouïghours, à l’instar de ce qui a été fait avec les Rohingyas, et nous appelons les musulmans du monde entier à fournir assistance et soutien aux Ouïghours », a t-il également déclaré à Associated Press.

Les manifestants ont aussi appelé à l’expulsion de l’ambassadeur et du consul de de Chine.

Du côté du gouvernement indonésien, le vice-président Jusuf Kalla, a déclaré que le pays ne s’immiscerait pas dans les affaires intérieures chinoises.

Cependant, le ministre indonésien des Affaires étrangères, Retno Marsudi, a convoqué  l’ambassadeur de Chine Xiao Qian, pour lui faire part de ses préoccupations autour des musulmans ouïghours. 

Le Conseil indonésien des oulémas avait déjà condamné la Chine pour violations des droits de l’homme et de la liberté de religion, rappelle le Jakarta Post. Mais la Chine, qui a signé l’accord en 1998, ne l’a pas toujours pas ratifié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here