PARTAGER
Canadiens musulmans

SHAFAQNA- Iqna : La chaine officielle canadienne CBC a fait savoir que certains musulmans possédant un passeport canadien n’ont pu passer par les postes-frontières américains.

La chaine a diffusé le reportage d’Imran Ally, un Canadien d’origine guyanaise vivant à Toronto, qui affirme avoir subi un interrogatoire durant plus de 5 heures au poste frontière américain Fort Erie Peace Bridge alors qu’il souhaitait se rendre aux Etats-Unis avec sa famille.
Imran Ally est l’imam d’une des plus grandes mosquées de Toronto. Il a indiqué que son entrée sur le sol américain a été refusée après son interrogatoire, et ce, sans aucun motif.
Les responsables américains auraient beaucoup questionné Ally sur ses dons de charité à des organismes qui s’occupent de relocaliser des réfugiés syriens.

À lire aussi :“Salam”, un projet pour protéger les musulmans canadiens des attaques terroristes

De même, l’entrée sur le sol américain de Nejmeddin Vali, le vice-président de l’Association des Turkmènes d’Irak, a été refusée. Vali qui était accompagné de son épouse et de ses enfants, a été interrogé plus de 4 heures au poste-frontière de Windsor-Detroit. Vali a affirmé que les agents américains ont violé leurs droits et refusé que l’on serve de l’eau et à manger à sa fille autistique.
« Je n’ai pas d’antécédents criminels. Je suis Canadien depuis 20 ans et n’ai aucun problème. C’est pourquoi je veux comprendre ce qui se passe » a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here