PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Ekta Mohammadov, sous-directeur du centre Jame’at-ol-Mostafa en Russie, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, a déclaré que les musulmans, chiites et sunnites, étaient libres de procéder à leurs activités religieuses, culturelles, sociales et économiques, et représentaient une partie importante des activités économiques à Moscou.

« La situation des musulmans progresse, a-t-il ajouté, et il y a des magasins qui vendent des produits halals et des restaurants halals. Le gouvernement ne fait aucune différence entre les musulmans et les non musulmans. »
Le sous-directeur du centre Jame’at-ol-Mostafa en Russie a souligné : « Lors de la prière de la fête de fin du ramadan, les rues sont remplies et fermées à la circulation pour la prière. Les prières du vendredi sont aussi organisées sans problèmes, ainsi que les différentes cérémonies religieuses. »
« Des compétitions qui rassemblent les chiites et les sunnites sont aussi organisées, les imams sunnites participent aux cours donnés par le centre Jame’at-ol-Mostafa et les universités de Moscou invitent nos professeurs, mais les musulmans sont confrontés à une interdiction de construction de mosquées à Moscou, qui pose des problèmes car le nombre des mosquées qui existent actuellement n’est pas suffisant », a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here