PARTAGER
Inde, Taj Mahal, chiites , sunnites

SHAFAQNA – IQNA: Le site d’information « Nun Post » dans un reportage intitulé « Taj Mahal, symbole de l’amitié entre les musulmans », examine l’histoire de ce bâtiment et son rôle dans la coexistence pacifique qui règne entre les chiites et les sunnites de ce pays.

« Taj Mahal est situé près de la ville d’Agra, à 200 km au sud de Delhi, la capitale de l’Inde, et est une des sept merveilles du monde. Ce monument a été construit sur l’ordre de Shah Jahan, cinquième roi moghol de l’Inde, en l’honneur de de son épouse iranienne, Mumtaz Mahal, morte en couches qui laissa un enfant.

آماده// «تاج محل»؛ نماد همزیستی مسالمت آمیز شیعه و سنی / گزارش

À lire aussi: Après 6 mois de fermeture le Taj Mahal rouvre

L’architecture de ce bâtiment est une combinaison d’architecture iranienne et moghole. La construction de Taj Mahal a commencé en 1632 et s’est achevée en 1647. Le Taj Mahal a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983, en tant que joyau de l’art islamique en Inde. Taj Mahal est un des bâtiments les plus célèbres de l’histoire de l’islam et un symbole d’amour pour les musulmans qui considèrent leur religion comme la religion de l’amour, de l’affection, de la paix et de l’amitié. Dans cette atmosphère culturelle et intellectuelle, les musulmans mongols vivaient dans un empire aussi puissant que l’empire ottoman en Turquie et l’empire perse en Iran. Bien sûr, il y avait des conflits entre les trois puissances, et parfois des guerres étaient menées pour protéger leurs intérêts, comme cela se passait aussi à l’époque, dans l’Europe médiévale, mais ils respectaient la poésie persane, l’architecture mongole et le soufisme ottoman, et les mariages entre sunnites et chiites étaient coutumiers. Les Ottomans et les Mongols ont fait plus de progrès dans la compréhension de l’islam que les autres. Bien sûr, ils n’étaient pas des démocrates laïques, mais l’histoire n’indique pas qu’ils aient forcé leur peuple à changer de religion et à détruire ses vestiges historiques. Ils diffusaient une culture riche et diversifiée, qui a franchi rapidement les frontières des empires, pour constituer un héritage humain. Taj Mahal n’est pas seulement le fruit d’un amour ordinaire entre mari et femme, mais aussi le résultat de l’amour de Dieu, dont ce bâtiment est un symbole et un signe », explique ce reportage.

آماده// «تاج محل»؛ نماد همزیستی مسالمت آمیز شیعه و سنی / گزارش

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here