PARTAGER
Australie, Islam, musulmanes

SHAFAQNA- Oumma: La solidarité chevillée au corps, bravant les flammes dévastatrices et meurtrières qui s’étaient propagées à Johnsville, une localité située au cœur de la région sinistrée d’East Gippsland, ces sauveteuses dans l’âme sont musulmanes et toutes membres de l’Australian Islamic Society.

En seulement 48 heures, après s’être démenées sans compter, elles ont réussi l’exploit de collecter 2 000 dollars, d’affréter cinq camions remplis de produits de première nécessité, de bouteilles d’eau ainsi que de couvertures ignifugées, et de préparer un petit-déjeuner pour les 150 pompiers locaux qui, sans relâche, tentent de circonscrire les incendies d’une ampleur et violence inouïes.

Arrivées sur place aux premières lueurs de l’aube, après un voyage de nuit long de cinq heures, au cours duquel elles n’ont pas fermé l’œil, ces très dévouées bénévoles musulmanes de Newport ont oublié la fatigue et le stress qu’elles avaient accumulés durant les dernières heures.

À lire aussi: Australie : Des femmes et des filles voilées, victimes de l’islamophobie

Sitôt descendues du bus, elles se sont empressées de dresser des tables pour offrir un breakfast revigorant aux vaillants combattants du feu. Puis, elles se sont rendues au chevet des nombreuses victimes du véritable cataclysme qui s’abat, depuis bientôt quatre mois, sur l’Australie, heureuses de leur venir en aide concrètement et de leur apporter un peu de réconfort, alors que tout autour d’elles n’était plus qu’un paysage de désolation.

« Aucun mot ne peut décrire à quel point nous sommes fiers de nos sœurs, qu’Allah vous récompense toutes. Vous êtes une inspiration pour nous tous », pouvait-on lire sous la plume admirative des responsables de l’Australian Islamic Center de Newport.

Louées par tous, ces femmes musulmanes australiennes ont démontré, en l’espace d’un week-end salutaire, que l’esprit d’entraide n’est pas un vain mot en islam, qu’il se conjugue magnifiquement au féminin, mais aussi que, loin de se consumer dans les feux de forêts gigantesques qui ravagent la terre du Bush, il en a même été ravivé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here