Ibtahaj Mohammad, médaille de bronze aux Jeux olympiques est une source d’inspiration pour les jeunes Américaines

by Pey Bahman Z
Islam, Mohammad, Jeux olympiques

SHAFAQNA – Les élèves et les parents d’une école islamique de l’Illinois aux États-Unis, ont rencontré Ebtihaj Mohammad, la première médaillée voilée du pays aux Jeux olympiques, qu’ils ont qualifiée de modèle pour la jeune génération.

Cette escrimeuse musulmane a visité l’école et la mosquée de la Fondation islamique de Park Vila, lors d’une cérémonie à laquelle assistaient 550 élèves, leurs parents et le personnel. Ibtahaj Mohammad, médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2016 en escrime, a prononcé un discours puis a signé ses deux livres intitulés ««Proud, My Fight for an Unlikely American Dream » et « The Kindest Red ».

Rabehe Hossein d’Oak Brook, dont les trois enfants étudient dans cette école, a déclaré : « Toute la semaine, les enseignants ont parlé de cette visite et mon fils qui est en première année, veut maintenant devenir escrimeur ».

Farha Siddiqui, la directrice de l’école, a déclaré qu’Ibtahaj Mohammad avait été invitée pour encourager la lecture et a déclaré : « Sa persévérance est louable. C’est ce que nous voulons encourager chez nos élèves. Sa lutte contre les défis et les préjugés, a été une source d’inspiration pour les élèves ».

À lire aussi: La première juge voilée déterminée à défendre les droits des musulmans aux États-Unis

Ibtahaj Mohammad est née le 4 décembre 1985 à Maple Wood dans la banlieue de Manhattan. Ses parents, nés aux États-Unis, se sont convertis à l’Islam. Son père, Eugene Muhammad, était un officier de police à la retraite de Newark dans le New Jersey, et sa mère, Denise, éducatrice spécialisée dans une école primaire.

À l’âge de 13 ans, elle a intégré l’équipe d’escrime de son lycée et progressivement l’équipe nationale américaine. Depuis 2010, elle est membre de l’équipe nationale féminine américaine d’escrime. Ibtahaj était la première femme musulmane américaine à porter un hijab lors de sa participation aux Jeux olympiques de Rio en 2016, où elle a remporté une médaille de bronze.

Ibtahaj Mohammad a publié ses mémoires intitulés « Proud, My Fight for an Unlikely American Dream » en 2018, et a lancé une ligne de vêtements appelée « Louella », il y a quelques années. Son objectif est de combler une lacune sur le marché américain de l’habillement, et de produire des vêtements à un prix raisonnable.

Source: IQNA

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.