PARTAGER
repentance, Hurr ibn Yazid al Riyahi, Imam Hussein

SHAFAQNA- En gardant ses mains sur sa tête, il a dit: “Ô Allah! Je retourne vers toi, donc tu m’accepte, car j’ai mis la peur dans le cœur de tes amis et des enfants du petit-fils du Prophète (p). ”

C’est l’histoire d’un homme, qui fut le premier commandant de l’armée de Yazid mais étant influencé par le caractère de l’Imam Hussein (a.s) changea de camp et le rejoignit dans son mouvement. Il est considéré comme le symbole de l’espérance de la repentance et de son acceptation qui mène au salut éternel.

Ayant remarqué le départ de l’Imam Hussein (a.s) vers Koufa, Ubayd Allah ben Ziyad a convoqué Hurr ibn Yazid al Riyahi qui était le chef de sa tribu à Koufa, l’a nommé commandant d’une armée de près de mille soldats et les a dépêchés pour arrêter l’Imam Hussein (a.s).

 

Au début, Hurr n’était pas au courant que Ben Ziyad  n’avait pas simplement l’intention d’empêcher l’Imam d’entrer à Koufa, mais avait également l’intention de le tuer. Quand Hurr a pris conscience de ce fait, il a quitté son poste et a rejoint l’Imam Hussein (a.s), lui demandant pardon.

Il a entendu l’Imam Hussein (a.s) crier:

“N’y a-t-il personne qui se hâte de nous aider au nom d’Allah? N’y en a-t-il personne qui défendrait la Famille du Prophète (p) ?”

À lire aussi : Wahab et Hanya, Un jeune couple martyrisé lors de bataille de Karbala

Lorsqu’il s’est approché de l’Imam Hussein (a.s) et de ses compagnons, il a renversé son bouclier et les a salués. Puis il est allé rencontrer Imam Hussein (a.s) et a dit: “Je repense à votre sacrifice, ô fils du Prophète d’Allah! C’est moi qui vous avais empêché de rentrer et vous avais accompagné tout au long et vous avais forcé à descendre ici. Mais je ne savais pas que ces personnes refuseraient directement votre proposition et vous conduiraient dans cet état actuel. Par Allah! Si j’avais su qu’ils vous feraient tel, je n’aurais pas entrepris ce que j’ai fait. Par conséquent, maintenant je m’excuse auprès d’Allah pour ce que j’ai fait, alors pensez-vous que ma repentance serait acceptée ?”

L’Imam Hussein (a.s) a répondu: “Qu’Allah accepte ton repentir! Descends donc de ton cheval.”

Il y a des aspects de Hurr ibn Yazid al Riyahi dont il est important de se souvenir ici:

Premièrement, souvent en racontant l’histoire de Hurr ibn Yazid al Riyahi, nous nous concentrons sur son changement de cœur et sa repentance à la onzième heure. Mais, son histoire raconte vraiment comment il n’est jamais, jamais trop tard pour embarquer sur l’arche de Ahl al Bayt (a.s). Il a eu la chance d’avoir choisi le bateau de Hussein (a.s), qui est plus spacieux et qui navigue plus vite.

Deuxièmement, Hurr a pu se «libérer» de son allégeance perçue à l’autorité gouvernementale par laquelle il pensait être lié, et surtout de son propre ego. C’est pourquoi l’Imam (a.s) a déclaré qu’il était «un homme libre dans ce monde et dans l’alakhirah ».

Troisièmement, un autre aspect de la repentance de Hurr, est la façon dont l’Imam (a.s), ainsi que toute sa famille et ses compagnons, ont entièrement accepté sa repentance. Une fois qu’il les avait rejoints, Hurr a été traité comme s’il avait toujours fait partie d’eux sans que personne ne lui en veuille du fait qu’il était la raison d’être la raison de leur situation actuelle.

Beaucoup de gens dans le monde se repentent, mais il n’y a pas d’histoires plus belles que celle du repentir de Hurr ibn Yazid al Riyahi.

 

Sources:

-NafasulMahmum, Relatif à la tragédie déchirante de Karbala, Shaykh ‘Abbas Qummi

-Masa’ib al-Abrar

-Nawasikhal-Tawarikh

 

Version Anglaise

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here