PARTAGER
Révolution Islamique, Etats-Unis, Iran

SHAFAQNA – Irna : Le président Rohani s’exprimant lors d’un grand rassemblement à Téhéran marquant le 41e anniversaire de l’instauration de la République islamique a déclaré que «pour une grande puissance comme les Etats-Unis, il est très difficile de supporter la révolution islamique et la victoire d’une grande nation qui a chassé la superpuissance de ce pays. Il est naturel qu’ils rêvent de revenir il y a 41 ans et de retourner sur cette terre tous les soirs.

Entre superpuissances et indépendance, notre peuple a choisi l’indépendance. Notre chemin est le chemin des élections et notre révolution est basée sur le grand choix d’une nation il y a 41 ans et lors d’élections ultérieures», a ajouté le président Rohani.

«Notre Martyr Soleimani était à la fois un commandant sur le champ de bataille et un diplomate de haut niveau en négociation. Il a été martyrisé lorsque nous étions sur le point de rencontrer le Premier ministre irakien. Il n’allait pas sur le champ de bataille, mais dans l’arène de la diplomatie quand il a été martyrisé. Le martyr Soleimani ne cherchait pas la guerre dans la région, les Américains mentent. Il ne cherchait pas l’instabilité dans la région, les Etats-Unis et Israël mentent. Le martyr Soleimani recherchait la stabilité».

J’apprécie l’industrie de défense du pays qui, au cours des dernières années, a multiplié le pouvoir de nos forces armées. Notre puissance militaire aujourd’hui est bien plus qu’il y a un an.

«Avant la révolution, 95% de nos armes étaient importées et seulement 5% étaient construites à l’intérieur du pays, mais aujourd’hui, toutes nos armes sont fabriquées à l’intérieur du pays.»

À lire aussi : Des millions Iraniens ont participé au 41e anniversaire de la victoire de la Révolution Islamique

Ce que les États-Unis recherchent avec autant de pression sur nos populations, en ciblant tous nos besoins d’importation, d’exportation et de base, c’est de leur enlever la patience. Ce qui est une erreur de calcul, c’est que les Américains n’ont pas compris la position et la grandeur de la nation iranienne. Les Américains pensaient qu’ils faisaient face à 41 ans de civilisation; non, ils font face à des milliers d’années de civilisation; la civilisation iranienne et islamique pendant des siècles, a poursuivi le président.

Bien sûr, la révolution islamique a accompli des choses très importantes au cours des 41 dernières années. L’Amérique n’est pas confrontée à un système ou à des fonctionnaires; l’erreur qu’ils font, c’est qu’ils sont confrontés à 83 millions de personnes unies, a-t-il insisté.

«Les Etats-Unis veulent mettre la nation iranienne à genoux. Ils veulent un gouvernement qui ne veut pas prendre la lourde responsabilité. C’est là que les Etats-Unis  se trompent. Ils ne savent pas qu’en Iran, le gouvernement, le peuple, les forces armées, les trois branches et tout le monde sont unis sous le drapeau de la République islamique et du Conseil suprême de la révolution.

Nous sommes autosuffisants dans de nombreux produits alimentaires. Le jour où la Révolution a remporté la victoire, la production agricole iranienne était de 26 millions de tonnes par an. Le jour où le 11e gouvernement a commencé ses foctions en 2013, notre production alimentaire était de 97 millions de tonnes et aujourd’hui, elle est de 126 millions de tonnes».

Les Etats-Unis pensaient que s’ils imposaient des sanctions à notre essence, des files d’attente se formeraient dans les stations-service, mais que s’est-il passé aujourd’hui? Aujourd’hui, nous exportons de l’essence, a conclu le président Rohani.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here