PARTAGER

SHAFAQNA – Dans chapitre 2 de son livre Usul al-KafiSheikh al-Kulayni a raconté le hadith suivant au sujet de  “ la possibilité de dire qu’Allah est une “Chose” :

Ali Ibn-é Ibrâhîm a rapporté cet hadîs de son père, et lui d’Abbâs Ibn-é Amr Al-Foghaymi, et lui de Héchâm Ibn-é Hakam, et lui d’Abi Abdéllâh [l’Imâm Sâdiq as] qui avait répondu ainsi, à un athée qui lui avait demandé: Qu’est-ce Allah?”:
” Allah est une “Chose” Différente de toute autre chose; par ce que je viens d
énoncer, il faut insister tout particulièrement sur ce point que c’est en effetune vérité bien établie quAllah est une Chosequi a une réalité à part et qui est une réalité à part; excepté quIl na ni un corps, ni une forme. On ne pet ni Le
percevoir [saisir]
, ni peut-on Le toucher ou Le sentir. De même, les cinq sens [humains] ne peuvent Le percevoir, ni est-ce possible de Le concevoir ou de Limaginer [Il ne peut Être Contenu dans l’esprit humain]; et le passage du temps ne réduit aucune chose de Lui, et ne Lui apporte aucun changement.”
Celui
qui lui avait demandé cela, déclara: “Vous dites donc qu’Il est Audient et Clairvoyant [comment donc peut-on prétendre qu’Il n’a pas de corps et qu’on ne peut Le percevoir?]”

À lire aussi : Hadîth du Jour: L’homme, comment peut-il connaître Dieu?


L
Imâm répondit: Il est Audient et Clairvoyant; mais le fait quIl soit Audient ne veut point dire qu’Il est Audient, à travers Son oreille; ou qu’Il observe, à l’aide de Ses yeux ou d’aucun autre instrument; or, Il est Audient et Clairvoyant, de par Son Essence et par Lui-même; et le fait que je dise: Il est Audient et Clairvoyant de par Son Essence, ne veut point dire qu’Il est une
“Chose” et que Son Essence est une autre “Chose
; mais étanfdonné que cette question me fut adressée, j’ai voulu te faire comprendre ma réponse, à toi qui mavais fait cette demande. Pour cela; je t’explique encore plus cela: Il est certes Audient avec l’ensemble et la totalité complète de Son Être; et cette totalité complète nest aucune partie de Son Être, ni aucune des fractions ou des parties diverses dAllah; et par ce que je dis, je voudrais te faire comprendre encore mieux [ce concept]; et donc cette interprétation vient de moi seul; or donc, par ce que je viens de dire, je voudrais seulement dire quIl est Audient, Clairvoyant et quIl est Omniscient, sans quil existe pour autant, une quelconque dualité dans Son Essence ou dans le sens de Ses Attributs Positifs.” (1)
L’athée lui demanda encore: “Par conséquent, qu’Est-Il?
Abi Abdéllâh [as] répondit: “Il est le Seigneur et le Souverain [i.e. Rabb]; Il est l’Adoré, il est “Allah”!

Et cette affirmation de ma part qui insiste qu’Il est Allah [i.e. Rabb] ne se réfère point aux lettres d’alphabet qui composent le mot: ALL-A-H, ni de R-A-BB; il se réfère plutôt à ce fait: quIl est une “Choseet le Créateur de toutes les choses et le fait que cest Allah qui a fait tout cela; et cest proprement par le Nom
d
Allah que ce sens a été décrit; cest en effet le sens qui sest vu accordé des Noms tels qu: Allah, Ar-Rahmân [i.e. le Tout Miséricordieux], Ar-Rahim [i.e. le Très Miséricordieux], Al-Aziz [i.e. le Tout-Puissant], et dautres Noms encorede ce genre. Et cest Allah [le Dieu] Adoré, qui est Tout-Puissant et Majestueux!”
L’athée lui demanda [encore]: “Nous considérons toute chose qui peut être imaginée dans l’esprit comme une créature [ainsi donc, ou bien
il nous faudrait ne pas connaître Allah, ou bien Lui reconnaître des attributs de créature].
Abi Abdéllâh [as] déclara: “Ainsi donc, si c’est comme tu le prétends, la Connaissance et le Devoir [i.e. Taklif] que nous devrions avoir pour croire en l’Unicité d’Allah deviendraient impossibles pour nous et elles doivent être retirées de nos personnes; car nous ne pourrons nous imposer le devoir de croire
à une chose qui est inconcevable pour notre esprit! Et ce, en dépit de ce que nous disons: que tout ce qui est conçu, perçu, embrassé, englobé et limité par nos sens est une création en elle-même [et n’a rien à avoir avec le Créateur].
(D
un autre côté, nous sommes dans l’obligation de prouver l’Existence dun Créateur pour toutes les choses créées, en nous abstenant en même temps, de nous tourner vers deux aspects répréhensibles: tout dabord, la négation des Attributs Positifs d’Allah], car la négation signifie l’invalidité (i.e. la nullité]
d’Allah et Sa Non-Existence. Et le deuxième aspect est de L’imaginer, à l’aide des comparaisons et des analogies. Or
, nous ne devrions Le comparer à aucune autre chose; car toute comparaison appartient au règne des attributs et des
qualités appartenant aux créatures, et qui sont apparents et faits d’une chose ou d
une autre.

À lire aussi : Le monothéisme du Coran: Dieu, l’unique et l’incomparable (Partie 6)


Par conséquent, il ny a aucune autre voie, excepté daccepter un Créateur, à cause même de l’existence et de la présence de toutes les créatures qui ont certes, besoin d’un Créateur pour leur création, et qui prouve que leur Créateur est totalement et complètement Différent de Ses créatures et qui ne leur
ressemble guère
.
Car, en effet, le Créateur qui puisse ressembler à Ses créatures L’oblige à leur ressembler en apparence et dans Sa Composition. Ainsi donc, tout ce qui peut appliquer à la créature doit aussi appliquer inévitablement à leur Créateur; comme leur existence, après leur non-existence (i.e. néant]; et leur veloppement de l’état d’enfance à la puberté, et de la transformation du noir au blanc, et de leur force jusqu’à leur faiblesse; quand en fait, toutes ces questions existentes [concernant la créature] pour le fait même de leur évidence et de leurs preuves démontrées nont aucunement besoin dune explication ni dinterprétation
L
athée remarqua alors: “Ainsi donc, du moment que tu viens de prouver Son Existence, tu as créé [automatiquement] une limitation sur Son Être!”
Abi Abdéllâh
[as] dit: “Je n’ai placé aucune limitation sur Son Être, mais me limitai uniquement à prouver Son Existence; car, il ny a aucun terrain commun entre l’affirmation et la négation [pour Son Existence] .”
Lathée demanda” Est-ce qu’Allah possède une Entité et une Individualité à part?”
L’Imâm répondit: “Oui, car on ne pourrait prouver [l’existence] des choses, à moins que toute chose n
ait une entité et une individualité à part.”
L
athée demanda encore: ” Est-ce qu’Allah a une Qualité particulière [i.e. l’état et la condition]?
LImâm répondit: “Non; car la qualité (i.e. l’état et la condition] est l’un des aspects des attributs [ajoutés] [qui sont bien séparés de Son Être], et qui englobent l’Être [i.e. Lui-Même].
Cependant,
il est essentiel de se débarasser de la pensée de Sa Non- Existence et aussi de Sa Ressemblence à une autre chose. Car, celui qui nierait Son Être a en vérité nié Son Existence et Sa Seigneurie [i.e. Souverainté], et L’a donc invalidé [i.e. annulé]. Et quiconque La comparé à une autre chose, Lui a établi la qualité de la créature qui nest certes, point digne de la Seigneurie ni de la Souverainté d’Allah!
Cependant,
il est bien essentiel détablir une qualité pour Lui -une qualité qui ne pourra être appliquée à d’autres choses- et dont personne d’autre, excepté Lui ne pourra partager, ni englober; et dont personne ne pourra avoir une connaissance.”
L’athée demanda encore: “Est-ce qu’Il dirige toute chose Lui-même [à travers la commodité et Ses efforts] .
.. ?

Abou Abdéllâh [as] répondit: Il est bien trop Exalté pour diriger toutes les affaires, à travers la commodité et Ses efforts! Car, ce sont là, les qualités des créatures qui ne peuvent diriger leurs propres affaires, excepté par commodité; tandis qu’Allah est bien au-dessus de tout cela! Il na seulement qu’à désirer et à
vouloir, et Ses affaires sont exécutées [subitement
, et sans aucune commodité], et Il fait ce quIl veut.

Notes:

1. C’est à dire que les Attributs Divins sont exactement comme Son Essence, et que Ses Attributs se ressemblent tous; et qu’il n‘y a aucune différence entre Son Audience et Son Observation;
o
n appelle la Science qui Lui appartient pour entendre tout: Sam‘a et la Science qui Lui appartient pour voir et observer tout: Bassar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here