PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Au moins quatre morts, dont deux policiers. Voilà le bilan quelques heures après la fusillade qui a eu lieu ce vendredi 10 août au matin dans la ville canadienne de Fredericton, dans le Nouveau-Brunswick. Peu après le drame, un premier suspect a été arrêté après que le quartier de Brookside, au centre de la ville, a été bouclé.

Après la fusillade, place désormais à l’enquête. Pour le moment, on sait que des coups de feu ont été entendus vers 7 heures du matin dans cette ville à l’est du Canada. « Aucun nom (de victime) n’est révélé pour le moment. Prière de comprendre que c’est une période difficile pour leurs familles et nos collègues. Nous fournirons plus d’informations quand nous le pourrons », a indiqué la police dans un message publié sur les réseaux sociaux. Après plus de deux heures, le quartier a de nouveau été annoncé sécurisé par les policiers. Sur Twitter, le Premier ministre du Nouveau-Brunswick a déclaré : « Nous sommes tous bouleversés et attristés de prendre connaissance, ce matin, de l’incident tragique qui se déroule à Fredericton. »

À lire aussi: Attentat à Québec : 150 ans requis contre le tueur de la mosquée

Les réseaux sociaux qui sont en ébullition. Le 22 juillet dernier, une fusillade avait déjà eu lieu à Toronto et avait été revendiquée par Daesh, sans que les autorités locales ne puissent confirmer l’information. Une fillette et une adolescente avaient trouvé la mort. Sur les réseaux, les internautes ont rapidement fait un lien entre les menaces d’une organisation saoudiennes ces derniers jours. Une organisation qui avait publié un photomontage évoquant le 11 septembre 2001 et menaçant directement le Canada.

Cependant, les autorités canadiennes refusent pour le moment de communiquer sur les raisons de la fusillade. L’interrogatoire du suspect arrêté devrait permettre dans les heures qui viennent d’en savoir plus. De son côté, le Premier ministre du Canada Justin Trudeau n’a évoqué aucune piste mais s’est seulement déclaré « de tout coeur avec ceux qui sont touchés par la fusillade survenue ce matin. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here