PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Depuis les attentats sanglants de Pâques, le Sri Lanka a pris la décision d’expulser plusieurs centaines de ressortissants étrangers dont les visas ne sont plus valides. Parmi les personnes expulsées figurent 200 prêcheurs musulmans.

Vajira Abeywardena, ministre des Affaires intérieures, a tenu à souligner que la décision de “renforcer les restrictions de visas pour les enseignants religieux” a été prise en vue de la “situation actuelle dans le pays”. D’après la police, les individus expulsés sont notamment originaires de Bangladesh, d’Inde, des Maldives et du Pakistan.
Selon Le Figaro, Colombo a expulsé des prêcheurs étrangers de peur que ceux-ci ne radicalisent des musulmans sri-lankais et les incitent à commettre d’autres attentats. La série d’attaques meurtrières perpétrées contre des églises le jour de Pâques, ont été revendiqués par l’État islamique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here